Art de vivre

Ludovic Turac et Coline Faulquier, deux top chef au top

Turac Faulquier Grand PastisC’est le dîner à 4 mains le plus attendu de la saison : Ludovic Turac, Top Chef 2011, invite Coline Faulquier, Top Chef 2016, dans son restaurant du Vieux-Port pour une joute culinaire inattendue. « Je ne voulais pas que ce soit un combat de coqs, avertit Ludovic Turac. Je ne voulais pas d’un menu où le plat de l’un succéderait au plat d’un autre. C’est une conception à l’ancienne, on ne s’est pas réunis pour faire ça ». Les deux cuisiniers ont décidé de servir leur repas un dimanche au déjeuner, « parce que ça nous permettra d’accueillir des familles » dit Turac. Un repas de deux Top Chef décidément bien atypique : « J’ai beaucoup regardé Top Chef et j’ai aimé la personnalité de Coline. Je l’ai invitée, nous avons travaillé et réfléchi ensemble ; on a discuté et chacun a laissé parler sa personnalité sans que le style de l’un n’écrase celui de l’autre », dit le patron d’Une table, au Sud.

La cuisinière, dont le restaurant, la Pergola, sis chemin de la Madrague-Ville (2e arr.), a eu l’idée d’un menu tout poisson « parce que nous voulions évoquer Marseille et le fil conducteur était séduisant » raconte Turac. Le menu, encore tenu secret, se composera de 6 services avec les amuse-bouche et les mignardises. Les deux chefs se retrouveront samedi 18 juin pour fixer le repas, « mais je peux d’ores et déjà annoncer qu’il y aura un aïoli qui ne sera ni le mien ni celui de Coline » confie Turac. Dernière indiscrétion : du saint-pierre, des rougets, des favouilles, du citron caviar se retrouveront à la carte. On attend le menu avec impatience !

Dimanche 26 juin 2016, déjeuner à 4 mains Faulquier-Turac, restaurant Une table, au Sud, 2, quai du Port, Marseille 2e arr.
Tarif : 120 euros par personne ; réservations au 04 91 90 63 53

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.