Art de vivre

Ludovic Turac et Coline Faulquier, deux top chef au top

Turac Faulquier Grand PastisC’est le dîner à 4 mains le plus attendu de la saison : Ludovic Turac, Top Chef 2011, invite Coline Faulquier, Top Chef 2016, dans son restaurant du Vieux-Port pour une joute culinaire inattendue. « Je ne voulais pas que ce soit un combat de coqs, avertit Ludovic Turac. Je ne voulais pas d’un menu où le plat de l’un succéderait au plat d’un autre. C’est une conception à l’ancienne, on ne s’est pas réunis pour faire ça ». Les deux cuisiniers ont décidé de servir leur repas un dimanche au déjeuner, « parce que ça nous permettra d’accueillir des familles » dit Turac. Un repas de deux Top Chef décidément bien atypique : « J’ai beaucoup regardé Top Chef et j’ai aimé la personnalité de Coline. Je l’ai invitée, nous avons travaillé et réfléchi ensemble ; on a discuté et chacun a laissé parler sa personnalité sans que le style de l’un n’écrase celui de l’autre », dit le patron d’Une table, au Sud.

La cuisinière, dont le restaurant, la Pergola, sis chemin de la Madrague-Ville (2e arr.), a eu l’idée d’un menu tout poisson « parce que nous voulions évoquer Marseille et le fil conducteur était séduisant » raconte Turac. Le menu, encore tenu secret, se composera de 6 services avec les amuse-bouche et les mignardises. Les deux chefs se retrouveront samedi 18 juin pour fixer le repas, « mais je peux d’ores et déjà annoncer qu’il y aura un aïoli qui ne sera ni le mien ni celui de Coline » confie Turac. Dernière indiscrétion : du saint-pierre, des rougets, des favouilles, du citron caviar se retrouveront à la carte. On attend le menu avec impatience !

Dimanche 26 juin 2016, déjeuner à 4 mains Faulquier-Turac, restaurant Une table, au Sud, 2, quai du Port, Marseille 2e arr.
Tarif : 120 euros par personne ; réservations au 04 91 90 63 53

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux