Magazine

Les chefs ont du coeur et leurs clients aussi

chefs ont du coeurNotez bien la date et pensez d’ores et déjà à vos réservations ! Le  jeudi  4  décembre prochain aura  lieu  la 2e éditio  du Dîner des Chefs au bénéfice des Restos du Coeur. Quatre dîners seront servis en France ce soir-là réunissant au total 40 chefs appartenant tous à la chaîne des Châteaux et Hôtels collection.

L’intégralité des recettes sera reversée aux Restaurants du Coeur à l’heure de l’ouverture de la 30e campagne de colelcte del’association fondée par Coluche. En région Paca, 15 chefs se mobilisent pour cette soirée caritative qui sera organisée au restaurant toulonnais les Pins Penchés. Les chefs participants sont :
Stéphane Lelièvre, Les Pins Penchés (Toulon)
Benoît Witz , l’Abbaye de La Celle (La Celle à côté de Brignoles
Christophe  Martin, La Bastide de Moustiers (à Moustiers)
Stéphanie Aimé,  La Table de Fanette (à Fox-Amphoux)
Stéphan  Paroche, La Magnanerie (à Aubignosc)
Denis  Fétisson & Didier  Chouteau, L’Amandier de Mougins
Jean­‐François Bérard, l’Hostellerie Bérard (à La Cadière d’Azur)
Ludovic Turac, Une Table, au Sud,  (à Marseille)
Marc de Passorio, l’Esprit de la violette (à Aix)
Guillaume  Sourrieu, l’Epuisette (à Marseille)
Mathias Dandine, restaurant Le Saint-Estève (Le Tholonet à Aix-en-Provence)
Robert  Lalleman, l’Auberge de Noves
Christian Morisset, Le  Figuier-Saint­‐Esprit (à Antibes)
Noël  Mantel, le restaurant Mantel (à Cannes)
Marc Crendal,  la Bastide du Calalou (à Moissac)
Sébastien Richard, la Table de Sébastien (à Istres)

L’an dernier, l’opération en Paca avait permis de récolter 15 560 €
et au niveau national ce sont 25 980 € qui ont été reverssés aux Restos du Coeur.
Il faut faire mieux cette année !

Ensemble,  ils  ont  imaginé  un  menu  à  plusieurs  mains,  créé  spécialement  pour  cette soirée exceptionnelle : champagnes et régalades ; marbré de volaille au foie gras confit  de poires à la fleur d’hibiscus) ; dos  de  saumon  «label  rouge» mariné au café  bio, comme une ratatouille de Châteaurenard ; cromesquis de pieds-paquets ; épaule  de  veau  cuite  longuement, carootes et agrumes jus de viande au pain brûlé ; une douceur autour du chocolat ; café et mignardises ; pain des chefs au tournesol et à l’huile d’olive olives noires.

Tarif : 90€ par personne. Réservations à partir du 22 octobre, 9h auprès du restaurant Les Pins Penchés au 04 94 27 98 98. Règlement uniquement par chèque à l’orde des Restos du Coeur à envoyer aux Pins Penchés, 3182, avenue de la Résistance, château de la clapière, 83000 Toulon.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.