Magazine

Les cuisiniers, je les aime à poêle ! à poêle !

calendrier des chefs a poeleIl y a un peu plus d’un an, l’aventure débute par un délire entre cuisiniers qui se taillent le portrait sur les réseaux sociaux. A coups de vannes, de lol et de mdr, l’un d’eux propose la réalisation d’un calendrier de « Chefs à Poêles ». Pascal Bonamy, le cuisinier de la Colombe à Hyères, séduit par l’idée, se décide à conduire le projet :
« On n’est pas des rugbymen, on est des chefs ! Certains ont leur âge, d’autres un peu de ventre, mais on a de l’humour, on sait s’amuser de nous-mêmes »
reconnaît-il non sans fair-play. Ce calendrier est surtout un prétexte pour Pascal Bonamy de réunir ses amis autour d’une belle cause et de donner sens à l’idée en consacrant l’intégralité des ventes du calendrier à l’association Un Fauteuil à la Mer. L’association Un Fauteuil à la Mer, sise hôpital Renée-Sabran à Hyères, transforme le quotidien des handicapés. Année après année, en adaptant les accès aux plages et à la mer, elle permet aux handicapés de participer à toutes les activités nautiques : jet-ski, kayak, voile et plongée sous-marine.

Où se procurer le calendrier ? Chez les 12 chefs engagés :
Pascal Bonamy, La Colombe, 663, Route de Toulon à Hyères
Anthony Lopez, La Farigoulette – Planches & Gamelles, 1, avenue du Capitaine Thorel, Le Lavandou
Alain Mari, Le Moulin du Gapeau, 7 place Granet à Belgentier
Benjamin Collombat, Côté Rue, 42, Grande Rue à Draguignan et brasserie Le Bertin, 15, bd Maréchal Foch à Draguignan
Sébastien Sanjou, Le Relais des Moines, route de Sainte-Roselyne, Les Arcs-sur-Argens
Benoit Simian, Le Riviera III, 70, rue de la Citadelle, Le Brusc
Christophe Pineau, chef à domicile à Hyères
Fanette Aimé, La Table de Fanette, Le Petit Pouvet, Fox-Amphoux
Denis Matyasy, Traiteur Matyasy, 35, av. du 8 mai 1945, La Crau et 12, bd Bazeilles à Toulon
Eric Girardo, La Sirène, place Jean-Pierre Daviddi à Hyères
Benjamin Piffet, hôtel-restaurants le Provençal à Giens
Geoffrey Poësson, la Badiane à Sainte-Maxime

Mais encore…
Le calendrier coûte a minima 15 euros mais libre à vous de donner plus au bénéfice d’Un Fauteuil à la Mer, en espèces ou par chèque libellé à l’ordre de l’association. Le calendrier est vendu dans les restaurants participants à l’opération ainsi qu’à l’hôpital Renée-Sabran (bd Edouard-Herriot à Hyères).

Association Un Fauteuil à la Mer : www.unfauteuilalamer.com

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Votre investissement tous et toutes dans ce projet se situe dans votre capacité à oser, Vous n’avez pas hésité pas à exercer votre sensibilité, votre intuition, votre capacité d’écoute et de discernement au service de notre cause.
    Un très grand merci à la mobilisation des 12 chefs, merci à Christel ERRERA pour ces belles photos, merci à Marie TABACCHI pour son investissement sans faille, merci à Pascal BONAMY et son épouse Nadège, Merci aux partenaires car vous avez su faire passer l’intérêt des personnes handicapées avant toute autre chose. Avec vous, la chaîne de solidarité a pris corps.
    En tout état de cause, permettez-moi, au nom de l’ensemble des administrateurs, au nom des personnes stigmatisées, des futurs utilisateurs et à titre personnel de vous remercier chaleureusement pour la confiance que vous avez accordé à cette cause, votre précieux soutien est indispensable pour faire fonctionner cette structure.
    Nous avons tous ensemble; poser un regard curieux et finalement efficace sur la vie, pris du recul afin de mieux agir …et d’espérer.

  • Félicitations à ces douze chefs qui tout au long des mois de l’année vont nous apporter leur touche personnelle. Il fallait oser, vous l’avez fait, vous n’êtes pas tous des sportifs ou d’anciens sportifs, mais le métier de Chef impose d’être en forme et le marathon culinaire n’est pas de tout repos.
    Quand on aime, non seulement on ne compte pas, mais en plus on partage !

    Merci à tous pour ce partage et cette solidarité, et en particulier à Pascal BONAMY, cuisinier du restaurant « La Colombe » de La Bayorre et à son épouse Nadège.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux