Art de vivre

Les petites infos indispensables de la semaine

Anne et “son” Jean-Phi à la sauce arménienne

anne et jean-philippe garabedianDes mezzes arméniens au poisson ? Mais ça n’existe pas ! Sauf à “La Boite à sardine” et seulement pour un service : jeudi 3 juillet à midi. Le chef Ludovic Turac et la Garabedian Family (c’est-à-dire Anne et son mari Jean-Philippe) jouent le jeu du “Jeudi c’est les amis” chez Fabien Rugi le patron du resto. Feuilles de vigne, beureks, pasterma et loukoums… version sardine ! Venez déguster et, accessoirement, les encourager.

La Boite à Sardine : 2 bd de la Libération, Marseille (M° Réformés-Canebière) ;
réservations au 04 91 50 95 95.

Jan van Naeltwijck expose à Saint-Rémy-de-Provence

Jan van Naeltwijck est un artiste doublé d’un explorateur comme on n’en rencontre plus. Né aux Pays-Bas, le jeune Jan est épris de nature, il se passionne pour le dessin d’oiseaux et enregistre leurs chants. Adolescent, il s’installe en France, passe 5 ans à la fac de droit puis intègre  l’école d’art de Nice, la fameuse Villa Arson. Il expose ses dessins et remporte un prix à la biennale de la Jeune peinture méditerranéenne. Il fréquente les ateliers de César, Arman, rencontre Christo, Ernest Pignon Ernest et Peter Greenaway. A partir de là commence une longue période d’exploration aussi bien artistique, que scientifique.
after the fireEn 2007 son atelier est entièrement détruit par un incendie, il considère à 50 ans passés qu’il est temps de faire le tour du monde. Il met en scène ses voyages qu’il organise comme un explorateur du début du siècle dernier. Des véhicules étranges, des combinaisons assorties aux couleurs de ses voitures légères et rapides pour de véritables aventures qui l’amènent des glaciers et volcans islandais aux monastères cachés du Bhutan, du cercle polaire aux antipodes de la Tasmanie. l’homme rencontre les moines bouddhistes et joue du didgeridoo avec les Aborigènes. Cette exposition, baptisée “After the Fire “, présentera son travail pictural, vidéos et ses recherches réalisés depuis.

A partir du 3 juillet jusqu’au 24 septembre, chapelle de Notre-Dame-de-Pitié, ave Vincent-van Gogh, à Saint-Rémy-de-Provence ; infos au 06 83 57 58 33.
 

Pluie de cadeaux aux caveaux

Les vins de Provence organisent pour la 5e année consécutive et pendant tout l’été, un grand jeu dans les caveaux de vente Côtes-de-Provence, Coteaux varois en Provence et Coteaux d’Aix-en-Provence, soit près de 300 caves réparties sur le Var et les Bouches-du-Rhône. Le jeu est gratuit, simple et sans obligation d’achat. Le vigneron remet au visiteur un ticket à gratter pour gagner immédiatement l’un des 80 000 lots mis en jeu (repas gastronomiques pour 2 personnes, bouchons en verre, stylos, lunettes de soleil fuchsias, sacs isothermes et bloc-notes). Cinq week-ends en Provence sont à également à gagner par tirage au sort sur le site www.vinsdeprovence.com/cote-caves/

Liste complète des caves participantes disponible dans les offices de tourisme (13, 83, 06)
et sur le site www.vinsdeprovence.com/cote-caves/

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter