Marseille

Gérald Passédat lance Bain Bain, son kiosque de plage 100% gourmand Installé à l’entrée du Petit Nice (anse de Maldormé), ce kiosque proposera chaque semaine, du jeudi au dimanche une carte de délices à emporter. Sandwiches aux saveurs estivales, pan bagnat d’Endoume, salade d’Orient ou de Mykonos, tous ces petits mets sont réalisés dans les cuisines du chef et proposés dans des packs éco-responsables.
Côté sucré, on craque pour le panini à la pâte de noisette, pour le cookie à la pistache ou chocolat, sans oublier l’irrésistible part de cake et les glaces, pour les plus sages, des fruits de saison. Pour se désaltérer pendant les heures chaudes, extractions de jus maison à choisir selon ses envies (revitalisant ou énergisant), smoothie ou kombucha, sans oublier les éternels sodas.
L’équipe de Bain-Bain sensibilisera les clients qui dégusteront sur le rocher, aux gestes écolo pour préserver l’environnement des déchets. Par ailleurs, elle veillera à la propreté des lieux en faisant quotidiennement le tour du rocher et ramassera les déchets éventuels.
• Tarifs : salé à partir de 9 € et sucré à partir de 4 €. Infos auprès du Petit Nice, anse de Maldormé / corniche J.-F. Kennedy 7e arr. ; 04 91 592 592

► Stand-up 360° au Cloître.- Le samedi 29 juin, Affaire de Comédie prend ses quartiers au Cloître pour un spectacle inédit. Les meilleurs humoristes de la scène marseillaise (Baba Rudy, Jo Brami, Nash, Yassir BNF, Kevin Chiocca) se succéderont sur une scène centrale au cœur du patio du Cloître pour une performance à 360° ! Restauration sur place dès 19h30 au restaurant Les Jardins du Cloître. Sous la férule du chef Valentin Small, le restaurant bistronomique proposera plusieurs assiettes variées façon street-food entre terre, vert et mer, dans un format convivial. La restauration sera réalisée sur un modèle street-food, vous n’avez pas besoin de réserver votre repas au préalable.
Le Cloître, 20 Bd Madeleine Rémusat, 13013 Marseille – Parking gratuit sur site. Billetterie ici.

Les Jardins du Cloître au sunset.- Les Apéros de la Digue invitent l’équipe du restaurant du Cloître les 27 juin, 2 et 4 juillet prochain. Dans un décor irréel, le chef Valentin Small et sa brigade de jeunes apprentis dévoués développeront un concept original, face au soleil couchant, autour de produits locaux, frais et certifiés. Des terrains éphémères de pétanque ont été aménagés, pensez à apporter vos boules !
• Transport navette aller-retour : 15 €.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

C’est l’anniversaire de Fernand & Lily.- Une échoppe comme on n’en trouve plus. Dans cette épicerie fine, Julien Baudoin a réuni tout ce que la Provence peut produire de meilleur. Ce passionné a réuni quelque 500 références, des spiritueux (rhums Manikou et crème de rhum maison Trésor, liqueur de thym Limiñana), des bières issues de microbrasseries locales (les Maltfaiteurs, la Bulle), des vins bio et nature (l’Olivette à Bandol, dom. Saint-Jean AOC Pierrevert). Sans oublier les charcuteries, fromages, terrines et confitures  paysannes. L’adresse fête ses 3 ans en ce début d’été, happy birthday Julien !
• 45, rue Coutellerie, Marseille 2e ; 04 91 91 10 17

Magazine

Les vendanges ont démarré en Vallée du Rhône et Provence


La Provence confiante…
Les vendanges ont débuté dans le vignoble provençal qui couvre les AOC côtes-de-Provence, coteaux d’Aix-en-Provence et coteaux varois en Provence. Ce coup d’envoi est un peu plus précoce qu’en 2014 et que les années précédentes en raison des conditions météorologiques particulièrement favorables. A en croire le Comité interprofessionnel des vins de Provence (CIVP), « la qualité est au rendez-vous, la quantité jugée satisfaisante, selon les premières observations ». A l’heure de vendanger, les indicateurs sont au vert dans le vignoble provençal : vendanges« L’état sanitaire du vignoble est impeccable, grâce à un temps sec, à la chaleur et au Mistral, souligne Alain Baccino, le président du CIVP. La qualité du raisin récolté est très belle. Il y a aussi un bel équilibre et une belle matière dans les premiers jus extraits. C’est très encourageant pour la vinification dans les trois couleurs, avec semble-t-il un potentiel intéressant pour les rouges ». Il a fait certes chaud cet été mais pas au point d’avoir un impact significatif sur la vigne, les sols contenant encore en majorité des réserves en eau grâce à l’hiver pluvieux. Quelques précipitations ont par ailleurs été enregistrées aux environs du 15 août.
En matière de volume, les charges en raisin sont belles comparées aux dernières années, estiment les experts : « Nous n’atteindrons pas les volumes récoltés en 2014, année particulièrement généreuse, prévient toutefois Alain Baccino. Nous sommes quantitativement sur une belle année, dans la moyenne ». En Provence, ce sont 26 000 hectares de vignes classées en AOC qui vont être ainsi récoltées durant plusieurs semaines. A terme, plus de 160 millions de bouteilles « Provence » millésime 2015 seront commercialisées, du rosé principalement, la Provence étant la première région productrice de vin rosé.

… la Vallée du Rhône aussi
En Vallée du Rhône, on se réjouit des « conditions optimales » qui ont prévalu cette année : « Après un hiver pluvieux, un printemps bien arrosé jusqu’en juin et un été méditerranéen, en un mot des conditions idéales, le vignoble de la Vallée du Rhône se prépare à des vendanges légèrement plus précoces qu’à l’accoutumée ». Le coup d’envoi des vendanges a été donné ce jeudi 27 août dans les secteurs précoces du vignoble de la Vallée du Rhône tandis que le véritable départ pour les vins rouges devrait être fixé autour du 7 septembre, soit une semaine plus tôt qu’en 2014.
« Dans la partie septentrionale, les premières récoltes devraient également débuter dès la fin du mois d’août pour les blancs des secteurs précoces, et tout début septembre pour les rouges, soit une avance de deux semaines environ par rapport à 2014. On observe déjà de belles maturités phénoliques qui laissent espérer des vins solaires et concentrés » affirme, dans un communiqué, Inter Rhône.
Le vignoble de la Vallée du Rhône a abordé la période estivale avec des réserves hydriques importantes. Grâce aux pluies du mois de juin, la vigne a bien supporté les fortes températures de l’été et l’absence de pluie. La floraison s’est déroulée dans de bonnes conditions. Les quelques pluies du mois d’août ont favorisé la maturation dans les terroirs les plus secs. A ce jour, l’état physiologique du vignoble de la Vallée du Rhône illustre parfaitement l’adaptation des cépages rhodaniens aux conditions climatiques de la région : chaudes, sèches et ventées. Les vignes rhodaniennes aux racines profondes sont très adaptées au climat méditerranéen et avantagées dans une telle situation climatique.

Que ce soit dans le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Var ou dans les Alpes Maritimes, les viticulteurs sont unanimes : « Bien entendu, toutes nos estimations de récoltes sont formulées sous réserve des conditions météorologiques à venir (pluie, grêle et températures), la récolte en étant fortement tributaire ». Ce qui va mieux en le disant…

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.