En direct du marché

L'huile d'olive, trésor de la vallée des Baux

vallée des bauxLes beaux jours arrivent, la cuisine prend ses quartiers d’été. Les mets de saison s’invitent à table et pour les Provençaux, c’est le moment d’arroser les salades de tomates, les poissons grillés, les brochettes et même les fraises avec de l’huile d’olive. Pour nous, l’huile d’olive c’est aussi sacré que le vin rosé. Pourquoi ? parce qu’elle accompagne avec humilité les plats les plus nobles. Si vous venez en vacances en Provence, vous visiterez la région des Alpilles, et c’est précisément sur cette terre que vous goûterez l’huile d’olive AOP de la Vallée des Baux-de-Provence. Alors quel meilleur souvenir ramener de vos vacances qu’un beau bidon d’huile !

Depuis 1997, l’association des Mouliniers de la Vallée des Baux-de-Provence prône la spécificité de son Appellation d’Origine pour mettre en valeur l’unicité de son terroir. AOP_LOGO_OFFICIELUn label a été créé et il est présent sur toutes les huiles qui remplissent le cahier des charges. Il atteste du caractère unique d’une huile aux arômes complexes, produite en petite quantité dans le respect de l’environnement et des traditions. L’association des mouliniers regroupe onze moulins à huile indépendants ; onze personnalités qui, chaque année, proposent une huile qui raconte à sa façon le terroir.

Post-itTous les ans, le rituel est le même : à l’automne, entre mi-octobre et début décembre, la récolte suscite un engouement général chez les habitants de la Vallée. C’est un moment de communion où, chacun à sa manière, se prête au rituel de l’olivade. Demandez à votre moulinier comment il ramasse les olives : l’écrasante majorité d’entre eux récolte les fruits à la main ou avec un “peigne” avec un filet tendu au pied de l’arbre pour récupérer les olives. L’huile d’olive AOP de la Vallée des Baux-de-Provence est issue d’un assemblage soigneusement étudié. C’est le mariage de plusieurs variétés d’olives associé au savoir- faire des mouliniers qui lui offre ses arômes complexes et uniques. Au moins deux des quatre variétés principales cultivées dans l’AOP entrent dans la composition de cette huile : la Salonenque, la Berruguette, la Verdale et la Grossane. La Picholine, variété secondaire, est limitée à une proportion maximum de 10 % pour l’ensemble des vergers de l’exploitation produisant l’appellation.

Qui sont-ils ? Où les trouver ?

  1. Moulin de Bédarrides, route de Tarascon à Fontvieille ; 04 90 54 70 04, www.moulinbedarrides.fr
  2. Moulin de la Coquille, route des Baux, Les taillades à Fontvieille ; 04 90 54 65 57, www.moulindelacoquille.com
  3. La Cravenco, route d’Eyguières à Raphèle-les-Arles ; 04 90 96 50 82, www.moulinlacravenco.com
  4. Moulin du Mas Saint-Jean à Fonvieille ; 04 90 54 72 64, www.moulin-saintjean.com
  5. Moulin Saint-Michel, cours Paul-Revoil à Mouriès ; 04 90 47 50 40, www.moulinsaintmichel.com
  6. Moulin du Mas des Barres à Maussane-les-Alpilles ; 04 90 54 44 32, www.masdesbarres.com
  7. Domaine Plaines Marguerite, chemin des Plaines Marguerite à Maussane-les-Alpilles ; 04 90 54 50 97, www.domaineplainesmarguerite.com
  8. Moulin du Mas de Vaudoret à Mouriès ; 04 90 47 50 13, www.vaudoret.com
  9. Moulin Coopératif de Mouriès, chemin du Mas Neuf à Mouriès  ; 04 90 47 53 86, www.moulincoop.com
  10. Moulin Castelas, aux Baux-de-Provence ; 04 90 54 50 86, www.castelas.com
  11. Moulin Maître Cornille, rue Charloun Rieu à Maussane-les-Alpilles ; 04 90 54 32 37, www.moulin-cornille.com

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter