Magazine

La Maison Bohème accueille ses premiers clients au coeur du mois d’août

Maison BohèmeLe premier service de Maison Bohème a lieu ce samedi soir 10 août 2019. A l’heure où la majorité des restaurants marseillais ont tiré le rideau au coeur de la saison touristique, la Maison Bohème affiche complet pour cette première nuitée. Cette enseigne est aussi le cinquième restaurant du groupe du très discret Alain Bonetto. En ce soir inaugural, et pour ne pas faillir à sa réputation, Alain Bonetto sera loin, très loin de Marseille, en Asie. Preuve ultime de la confiance que l’entrepreneur témoigne à ses deux garçons Benjamin, 28 ans, et Lucas, 23 ans, tous deux déjà rompus aux métiers de la restauration à qui le père a confié la Maison Bohème.
C’est Benjamin qui conduira ce restaurant ; un retour en fanfare pour ce jeune marseillais tout heureux de revenir de Paris où, 3 années, durant, il a exercé en salle au café de Flore. Lucas, déjà en poste au Palawan voisin, rue Falque, viendra en appoint.

Maison Bohème
Benjamin et son frère Lucas Bonetto (de g. à d.)

L’ancien salon de coiffure de quartier est devenu restaurant de 20 places avec quelque 10-12 sièges à l’extérieur à condition d’aimer manger serré. La salle répond aux codes déco déjà bien installés au sein du groupe par la décoratrice Caroline Sivade et la carte invite à parcourir le monde (pulpo ceviche, duo de tacos poulet, sauté de poulet à l’argentine-pommes de terre sautées et légumes de saison), en mode fusion (sashizzetas-sahimi de thon rouge) ou franchouillard (croque-monsieur gouda à la truffe et jambon de pays). Les desserts nous ouvrent grand les portes de la fraîcheur avec la mangue fraîche coco râpée, les mochis glacés de Mochiri et les pâtisseries du duo de O’faon… « C’est Benjamin et son cuisinier Mickaël, originaire de Colombie, qui ont imaginé la carte », précise Lucas. La carte des 16 cocktails est aussi signée de ce dernier. Comme toujours dans les établissements Bonetto, la formule propose de manger pour une trentaine d’euros, un excellent rapport qualité-prix qui explique en grande partie les succès du groupe. Qui a dit qu’il ne se passait rien en août ?

Maison Bohème, 40, rue Saint-Sébastien, Marseille 6e. Infos au 06 49 10 51 80.

Maison Bohème
L’équipe a choisi d’ouvrir au mois d’août pour se « mettre en jambe » et accueillir au mieux ses clients…

Un boulimique de travail

Alain Bonetto est désormais à la tête d’un petit groupe de 5 restaurants dont quatre sont situés à moins de 100 mètres de distance les uns les autres dans le quartier Castellane, côté rues Falque-Saint-Sébastien et Louis-Maurel. Accueil cool, ambiance tropicale, décor dépaysant et ticket moyen oscillant autour des 30 € expliquent les raisons de ces succès. La clientèle vient autant pour le plaisir de la sortie que celui de l’assiette. Alain Bonetto propose par ailleurs d’aider des entrepreneurs à la création de restaurants en proposant diverses formules et prestations via son site https://www.creationrestaurant.fr/

Palawan, 24, rue Falque, Marseille 6e arr. Midi : 14 et 17,50 € / soir : 35-40 €
Ubud, 8, rue Louis-Maurel, Marseille 6e arr. Carte : 35 €
Le Bao, 14-17, rue Saint-Sébastien, Marseille 6e arr. Carte 15-20 €.
Caracas, 29, boulevard de Louvain, Marseille 8e arr. ; infos au 07 58 24 20 81. Déjeuner, menus à 14,50 et 17,50 €. Carte 35 €

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter