Magazine

La Maison Bohème accueille ses premiers clients au coeur du mois d’août

Maison BohèmeLe premier service de Maison Bohème a lieu ce samedi soir 10 août 2019. A l’heure où la majorité des restaurants marseillais ont tiré le rideau au coeur de la saison touristique, la Maison Bohème affiche complet pour cette première nuitée. Cette enseigne est aussi le cinquième restaurant du groupe du très discret Alain Bonetto. En ce soir inaugural, et pour ne pas faillir à sa réputation, Alain Bonetto sera loin, très loin de Marseille, en Asie. Preuve ultime de la confiance que l’entrepreneur témoigne à ses deux garçons Benjamin, 28 ans, et Lucas, 23 ans, tous deux déjà rompus aux métiers de la restauration à qui le père a confié la Maison Bohème.
C’est Benjamin qui conduira ce restaurant ; un retour en fanfare pour ce jeune marseillais tout heureux de revenir de Paris où, 3 années, durant, il a exercé en salle au café de Flore. Lucas, déjà en poste au Palawan voisin, rue Falque, viendra en appoint.

Maison Bohème
Benjamin et son frère Lucas Bonetto (de g. à d.)

L’ancien salon de coiffure de quartier est devenu restaurant de 20 places avec quelque 10-12 sièges à l’extérieur à condition d’aimer manger serré. La salle répond aux codes déco déjà bien installés au sein du groupe par la décoratrice Caroline Sivade et la carte invite à parcourir le monde (pulpo ceviche, duo de tacos poulet, sauté de poulet à l’argentine-pommes de terre sautées et légumes de saison), en mode fusion (sashizzetas-sahimi de thon rouge) ou franchouillard (croque-monsieur gouda à la truffe et jambon de pays). Les desserts nous ouvrent grand les portes de la fraîcheur avec la mangue fraîche coco râpée, les mochis glacés de Mochiri et les pâtisseries du duo de O’faon… « C’est Benjamin et son cuisinier Mickaël, originaire de Colombie, qui ont imaginé la carte », précise Lucas. La carte des 16 cocktails est aussi signée de ce dernier. Comme toujours dans les établissements Bonetto, la formule propose de manger pour une trentaine d’euros, un excellent rapport qualité-prix qui explique en grande partie les succès du groupe. Qui a dit qu’il ne se passait rien en août ?

Maison Bohème, 40, rue Saint-Sébastien, Marseille 6e. Infos au 06 49 10 51 80.

Maison Bohème
L’équipe a choisi d’ouvrir au mois d’août pour se « mettre en jambe » et accueillir au mieux ses clients…

Un boulimique de travail

Alain Bonetto est désormais à la tête d’un petit groupe de 5 restaurants dont quatre sont situés à moins de 100 mètres de distance les uns les autres dans le quartier Castellane, côté rues Falque-Saint-Sébastien et Louis-Maurel. Accueil cool, ambiance tropicale, décor dépaysant et ticket moyen oscillant autour des 30 € expliquent les raisons de ces succès. La clientèle vient autant pour le plaisir de la sortie que celui de l’assiette. Alain Bonetto propose par ailleurs d’aider des entrepreneurs à la création de restaurants en proposant diverses formules et prestations via son site https://www.creationrestaurant.fr/

Palawan, 24, rue Falque, Marseille 6e arr. Midi : 14 et 17,50 € / soir : 35-40 €
Ubud, 8, rue Louis-Maurel, Marseille 6e arr. Carte : 35 €
Le Bao, 14-17, rue Saint-Sébastien, Marseille 6e arr. Carte 15-20 €.
Caracas, 29, boulevard de Louvain, Marseille 8e arr. ; infos au 07 58 24 20 81. Déjeuner, menus à 14,50 et 17,50 €. Carte 35 €

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.