Restaurants en Provence

D’Aix à Marseille, à chacun sa maison des ravioli

maison des ravioliCe sont de ces adresses qui répondent à une envie de sortie de dernière minute, de ces estaminets où l’on rejoint les copains pour rire, parler fort, passer un bon moment sans craindre l’arrivée de la douloureuse qui mérite trop souvent son nom. Preuve de son succès, la maison des raviolis compte trois adresses, deux à Marseille et une à Aix-en-Provence. L’enseigne de la rue d’Italie, à un jet de pierre de la préfecture des Bouches-du-Rhône, est modeste. Peu, voire pas de décor, une petite trentaine de couverts et une réservation ultra conseillée tant les tables sont prises d’assaut aux heures des repas.
maison des ravioliLes raviolis sont proposés vapeur ou grillés : coriandre, ciboulette, porc, poireau, gambas, omelette, boeuf, on choisit selon son goût. Suivent les soupes, salades et plats traditionnels chinois  classés de 1 à 3 piments. En hiver, les soupes (de ravioli, nouilles boeuf piquant) et les pâtes fraîches réunissent tous les suffrages. Côté traditionnel, les légumes sautés à l’ail, le porc sichuan, la poulet Xinjiang et le boeuf sauté au poivre noir sont très cotés… Est-ce que c’est bon ? Oui, indéniablement. Les ravioli vapeur en entrée, trempés dans un mélange vinaigre-piment, pour palais initiés, affichent une belle mâche reflet d’un évident caractère. Aux nouilles sautées au boeuf, grasses, on préférera la soupe de nouilles fraîches boeuf piquant ou les pâtes fraîches sautées au poulet, bien plus savoureuses. Les amateurs de wok opteront pour les crevettes sautées aux champignons noirs courgettes et poireaux.

Alors faut-il y aller ? Le prix seul ne justifie pas le déplacement mais le rapport qualité-prix oui. Les produits sont frais, le défilé de clients est impressionnant et le service, s’il n’est pas minutieux, est au moins rapide et efficace. Avec un  repas proposé aux environs de 15 €, 20 € pour les ogres, on ne peut que recommander cette maison qui, sans faire de bruit, trace son sillon.

14, rue d’Italie, Marseille 6e arr., infos au 04 91 94 59 98 ; 28, rue Emile-Zola, Marseille 9e arr., infos au 04 91 85 18 56 ; 32, rue de la Verrerie à Aix-en-Provence, infos au 04 42 64 02 18. Carte 15 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

Concerts à la Mirande L’hôtel avignonnais accueille des concerts de musique classique avec des musiciens, habitués à se produire dans les plus grandes salles de concert. Une coupe de champagne est servie à l’entracte et, pour ceux qui le désirent, la soirée se prolonge autour d’un dîner au restaurant de La Mirande. Le prochain concert aura lieu le vendredi 18 janvier à 20h : Bach, Suite pour violoncelle ; Schulhoff, Duo pour violon et violoncelle ; Mieczysław Weinberg, Suite n°1 pour violoncelle avec Philippe Graffin (violon), Raphaël Wallfisch (violoncelle).
Mercredi 13 février, 20h, Mozart « A vous dirais-je, Maman » KV 265 ; Korngold , « Much ado about nothing », violon et piano ; Ysaye, sonate pour violon seul, opus posthume ; Schedrin, Three funny pieces pour trio avec piano Schnittke, quintette avec piano. Les artistes conviés ce soir-là : Philippe Graffin (violon), Erik Sluys (violon), Pierre-Henri Xuereb (alto), Jeroen Reuling (violoncelle), Katsura Mizumoto (piano).
Concert seul avec une coupe de champagne à l’entracte : 40 € ; concert suivi de dîner : 150 €.
À 16 heures, concert suivi d’un thé et pâtisserie au salon de thé : 40 €. Infos au 04 90 14 20.

3e festival truffes et vins Rhonéa Les samedis 19 janvier, 9 et 23 février seront dédiés à la truffe noire sous toutes ses formes. Au programme : cavage dans les truffières partenaires de la cave, découverte du marché aux truffes de Richerenches, l’un des plus importants marché d’Europe, et déjeuner gastronomique « tout à la truffe » accompagné d’une dégustation des cuvées au Dolium, le restaurant de la cave coopérative de Beaumes-de-Venise. Sur réservation, places limitées : 100 € / personne (visite du marché, cavage, dégustation et repas truffes compris). Infos auprès de Marine au  04 9012 41 15.