Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Restaurants en Provence

D’Aix à Marseille, à chacun sa maison des ravioli

maison des ravioliCe sont de ces adresses qui répondent à une envie de sortie de dernière minute, de ces estaminets où l’on rejoint les copains pour rire, parler fort, passer un bon moment sans craindre l’arrivée de la douloureuse qui mérite trop souvent son nom. Preuve de son succès, la maison des raviolis compte trois adresses, deux à Marseille et une à Aix-en-Provence. L’enseigne de la rue d’Italie, à un jet de pierre de la préfecture des Bouches-du-Rhône, est modeste. Peu, voire pas de décor, une petite trentaine de couverts et une réservation ultra conseillée tant les tables sont prises d’assaut aux heures des repas.
maison des ravioliLes raviolis sont proposés vapeur ou grillés : coriandre, ciboulette, porc, poireau, gambas, omelette, boeuf, on choisit selon son goût. Suivent les soupes, salades et plats traditionnels chinois  classés de 1 à 3 piments. En hiver, les soupes (de ravioli, nouilles boeuf piquant) et les pâtes fraîches réunissent tous les suffrages. Côté traditionnel, les légumes sautés à l’ail, le porc sichuan, la poulet Xinjiang et le boeuf sauté au poivre noir sont très cotés… Est-ce que c’est bon ? Oui, indéniablement. Les ravioli vapeur en entrée, trempés dans un mélange vinaigre-piment, pour palais initiés, affichent une belle mâche reflet d’un évident caractère. Aux nouilles sautées au boeuf, grasses, on préférera la soupe de nouilles fraîches boeuf piquant ou les pâtes fraîches sautées au poulet, bien plus savoureuses. Les amateurs de wok opteront pour les crevettes sautées aux champignons noirs courgettes et poireaux.

Alors faut-il y aller ? Le prix seul ne justifie pas le déplacement mais le rapport qualité-prix oui. Les produits sont frais, le défilé de clients est impressionnant et le service, s’il n’est pas minutieux, est au moins rapide et efficace. Avec un  repas proposé aux environs de 15 €, 20 € pour les ogres, on ne peut que recommander cette maison qui, sans faire de bruit, trace son sillon.

14, rue d’Italie, Marseille 6e arr., infos au 04 91 94 59 98 ; 28, rue Emile-Zola, Marseille 9e arr., infos au 04 91 85 18 56 ; 32, rue de la Verrerie à Aix-en-Provence, infos au 04 42 64 02 18. Carte 15 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.