En direct du marché

Maison Matthieu, le saumon fumé par excellence

maison MatthieuLe saumon fumé est un produit somptueux mais pourquoi devient-il infect lorsqu’on l’achète en grandes surfaces ? Productivité, achats en masse, volumes et conditions d’élevage catastrophiques ont ruiné la réputation de ce mets de fête…Et donné des arguments à Stéphane Chevé lorsqu’il a créé sa société Maison Matthieu. “J’ai simplement cherché à proposer le meilleur produit ; chez moi, tout se joue dans le détail, explique ce jeune chef d’entreprise de 43 ans. Le produit n’attend pas et il est livré aussitôt la commande passée. Nous avons fait le pari de l’ultra fraîcheur et du travail le plus simple possible”.
A chaque bois, ses spécificités : “Nous travaillons les bois tendres, poursuit Stéphane. Les bois d’abricotier, de cerisier, de pommier ou de pêcher offrent une fumée plus aromatique et moins dense avec des arômes fruités”. Une spécificité qui s’appuie aussi sur les temps de fumage, “Maison Matthieu fume pendant 8 heures quand l’industrie n’excède guère les deux heures”, et la sélection des bois de fumage : “Nous allons dans les vergers bio et nous demandons l’autorisation aux propriétaires de tailler les arbres. Nous travaillons à la scie manuelle car les huiles de coupe des tronçonneuses sont toxiques”.

Pour découvrir la gamme de la Maison Matthieu, rendez-vous sur le site de la marque et pour passer vos commandes, cliquez sur le site Temps gourmand. Tous les retraits s’opèrent dans les points Relais et chez des cavistes, sans oublier les épiceries fines (L’Idéal, la Bonne Epicerie, l’épicerie d’Endoume, BeO aux Docks de la Joliette et chez BioVeyre dans le 8e arr).
En baptisant sa société du nom de son grand-père, Stéphane Chevé voulait garder en mémoire la personnalité d’un “homme qui n’a jamais fait de compromis”. Désormais âgée d’un an, sa société revendique deux tonnes de marchandises vendues : “Les saumons arrivent d’Ecosse et sont issus d’élevages Label Rouges qui privilégient les conditions de vie des animaux” poursuit Stéphane Chevé. A ce jour, outre le saumon fumé, Maison Mathieu propose du cabillaud fumé puis mariné au safran, des saint-jacques fumées au bois de vigne et un muge fumé d’exception : “Nous réfléchissons en ce moment à une recette d’esturgeon fumé” souffle le maître du fumoir sans en dire plus. Originaire de Bretagne avec quelques années passées en Ile-de-France, Stéphane Chevé est arrivé à Marseille il y a 8 ans “pour monter la filiale d’une société de crèches d’entreprises”. Il y a deux ans, il a tout abandonné pour réfléchir à trois projets allant du food-truck à la création d’une “société d’alimentation en liaison froide pour des crèches”… Mais c’est sa passion pour le saumon fumé qui a eu le dessus, pour la plus grande joie d’un public d’amateurs tous les jours un peu plus nombreux.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.