En direct du marché

Maison Matthieu, le saumon fumé par excellence

maison MatthieuLe saumon fumé est un produit somptueux mais pourquoi devient-il infect lorsqu’on l’achète en grandes surfaces ? Productivité, achats en masse, volumes et conditions d’élevage catastrophiques ont ruiné la réputation de ce mets de fête…Et donné des arguments à Stéphane Chevé lorsqu’il a créé sa société Maison Matthieu. “J’ai simplement cherché à proposer le meilleur produit ; chez moi, tout se joue dans le détail, explique ce jeune chef d’entreprise de 43 ans. Le produit n’attend pas et il est livré aussitôt la commande passée. Nous avons fait le pari de l’ultra fraîcheur et du travail le plus simple possible”.
A chaque bois, ses spécificités : “Nous travaillons les bois tendres, poursuit Stéphane. Les bois d’abricotier, de cerisier, de pommier ou de pêcher offrent une fumée plus aromatique et moins dense avec des arômes fruités”. Une spécificité qui s’appuie aussi sur les temps de fumage, “Maison Matthieu fume pendant 8 heures quand l’industrie n’excède guère les deux heures”, et la sélection des bois de fumage : “Nous allons dans les vergers bio et nous demandons l’autorisation aux propriétaires de tailler les arbres. Nous travaillons à la scie manuelle car les huiles de coupe des tronçonneuses sont toxiques”.

Pour découvrir la gamme de la Maison Matthieu, rendez-vous sur le site de la marque et pour passer vos commandes, cliquez sur le site Temps gourmand. Tous les retraits s’opèrent dans les points Relais et chez des cavistes, sans oublier les épiceries fines (L’Idéal, la Bonne Epicerie, l’épicerie d’Endoume, BeO aux Docks de la Joliette et chez BioVeyre dans le 8e arr).
En baptisant sa société du nom de son grand-père, Stéphane Chevé voulait garder en mémoire la personnalité d’un “homme qui n’a jamais fait de compromis”. Désormais âgée d’un an, sa société revendique deux tonnes de marchandises vendues : “Les saumons arrivent d’Ecosse et sont issus d’élevages Label Rouges qui privilégient les conditions de vie des animaux” poursuit Stéphane Chevé. A ce jour, outre le saumon fumé, Maison Mathieu propose du cabillaud fumé puis mariné au safran, des saint-jacques fumées au bois de vigne et un muge fumé d’exception : “Nous réfléchissons en ce moment à une recette d’esturgeon fumé” souffle le maître du fumoir sans en dire plus. Originaire de Bretagne avec quelques années passées en Ile-de-France, Stéphane Chevé est arrivé à Marseille il y a 8 ans “pour monter la filiale d’une société de crèches d’entreprises”. Il y a deux ans, il a tout abandonné pour réfléchir à trois projets allant du food-truck à la création d’une “société d’alimentation en liaison froide pour des crèches”… Mais c’est sa passion pour le saumon fumé qui a eu le dessus, pour la plus grande joie d’un public d’amateurs tous les jours un peu plus nombreux.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter