En direct du marché

A Lambesc, le chocolatier Mathieu Taborcia va installer son concept “bean to bar”

L’année 2016 a été heureuse, 2017 sera merveilleuse pour Mathieu Taborcia. Présenté comme la valeur montante du chocolat en région Provence, il est considéré sinon comme le meilleur, au moins comme l’une des plus belles signatures cacao des Bouches-du-Rhône. Jusqu’ici installé à Avignon, le jeune trentenaire a décidé de quitter le Vaucluse au profit du petit village de Lambesc, non loin de Salon, à une vingtaine de kilomètres d’Aix-en-Provence. “Je souhaite installer ici un atelier-boutique avec un lieu d’accueil et dégustation”, explique-t-il. Dans le droit fil de la tendance bean to bar, comprenez de la fève de cacao à la dégustation, Taborcia veut une adresse où le client pourrait assister à toute la chaîne de transformation, de la fève à la tablette, cumulant la rarissime casquette de theobrumeur à celle du chocolatier. “J’espère que nous pourrons ouvrir ce nouveau concept en mars 2017” lance tout sourire l’artisan qui assortira cette inauguration de la présentation de sa nouvelle collection.

Quand caramel rime avec exceptionnel
Pour l’heure, les caramels framboise et caramel vanille au beurre salé et fève de tonka râpée “pour intensifier les saveurs” figurent au firmament du goût. Pour compléter cette gamme de pâtes à tartiner, Taborcia a sorti en octobre dernier de nouvelles références à goûter absolument. “Le caramel poire poivrée est à base de poivre de Madagascar dit de Voatsiperifery, la texture grain de poire est préservée, l’épice réchauffe le palais” annonce le chocolatier passé maître dans l’art des assemblages. A tester aussi le caramel banane rhum diplomatico ambré du Venezuela et le caramel au fruit de la passion, séduisant par ses notes acidulées tempérées par une pointe de chocolat au lait et de fleur de sel. “Ce caramel passion est idéal pour faire mariner des gambas ou pour accompagner la cuisson d’un canard”. C’est sûr, on va beaucoup parler de Lambesc dans les mois prochains…

Le site et les collections de Mathieu Taborcia ici.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.