Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Art de vivre

Les croquis croquants de Malika Moine arrivent chez votre libraire

Malika MoineLe train du succès n’est pas près de s’arrêter ! Malika Moine annonce pour cette fin de semaine, la sortie de son livre Croquis Croquant, la suite, deuxième ouvrage consacré aux beaux et bons restaurants de Marseille. « Ce livre est, en réalité, le quatrième que je signe, avertit la jeune femme à la voix douce, presque fragile. Auparavant, il y a eu Tournée générale, 51 bars de Marseille avec des textes de Phil G. et Cœurs à l’ouvrage, 53 métiers, boutiques et ateliers de Marseille ». L’écriture de ce livre, dont la genèse remonte à quelque deux ans et demi, a été « longue et agréable » souligne avec malice la jeune femme. « Je suis allée manger dans tous les restos mentionnés, parfois anonymement, parfois en toute transparence, le cuisinier sachant pourquoi j’étais là ». Il en résulte un ouvrage où le dessin, poétique, presque naïf, témoigne, sans la trahir, de la réalité. « L’essentiel du dessin se faisait tout au long du repas », poursuit Malika Moine.

Face à ces « instantanés dessinés », des recettes de chef, des intitulés, des ingrédients, des formulations qui trahissent l’âme, le style, parfois l’énergie de tous ces artisans : « Chacune des tables présentes a rempli des critères de sélection. Il fallait que ce soit bon bien sûr mais il fallait aussi que l’endroit soit accueillant et que le patron ait des qualités humaines. J’ai donc écarté immédiatement tous ceux qui n’ont manifesté ni empathie ni bienveillance pour le projet » assure Malika Moine.
Avec 52 adresses, comme le nombre de semaines dans une année, « un restaurant par semaine, c’est chouette non ? », le livre débute par une recette écrite par le complice de toujours, Phil G. « car il a beaucoup d’humour et une plume bien aiguisée ». Tout à la fois livre de recettes, souvenir de Marseille, Croquis Croquant, la suite, nous emmène du Proche-Orient à l’Italie, de l’Asie au Mexique et révèle quelques perles comme ce chilien de la Plaine, Santo Cachon ou l’impeccable Baobab, table africaine injustement méconnue.

Parce qu’elle voulait aussi un bel objet, malika Moine a souhaité qu’au côté des 4000 exemplaire brochés soient vendus 1000 exemplaires reliés à la main par une relieuse marseillaise « qui fait un travail exceptionnel, une reliure à la japonaise rare ». Un livre du quotidien, un livre d’artisan au sens noble du terme.

Croquis Croquant, la suite, de Malika Moine, dans toutes les librairies de Marseille sauf la Fnac, 112 pages, 20 € et 33 € selon les reliures.
Soirée dédicace lundi 9 octobre à partir de 18h30 aux Grandes Tables de la Friche.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.