Art de vivre

Alexis Steinman, Jacques Gantié, Vincenzo Candiano… Des hipsters, un blog et un Sicilien à Monaco

Alexis Steinman savoure Marseille
 C’est l’un des plus charmants sujets rédigés sur l’art de vivre à Marseille publié ces derniers mois… Son auteur ? Une Américaine qui, chose rare, parle la langue de Molière avec maestria. Alexis Steinman, ex-costumière de théâtre justement, se passionne pour la ville. Elle y a passé des semaines et des semaines cet été en vue d’y respirer “l’air de la ville” et fréquenter toutes ces tables qui en font la fierté. Son sujet égraine, sur fond de photos de plages, calanques, tablées de copains et belles assiettes, les tables coup de coeur d’Alexis. De la pizzéria de la Bonne Mère au Sépia de Paul Langlère, de la Boîte à Sardine chère à Fabien Rugi au “hipster hangout”, tout y passe sans oublier Mina Kouk et Gaspard… C’est sûr, ça va grouiller de Ricains bientôt au marché paysan du cours Ju’…
Pour lire le sujet d’Alexis Steinman, cliquer ici.

Alexis Steinman

Jacques Gantié en ligne !
 Son guide gastronomique régional a compté pas moins de 25 éditions annuelles, une prouesse dans un secteur de l’édition ultra chahuté. Il n’y aura pas de guide Gantié 2018 mais que les adorateurs de la gastronomie made in Riviera se rassurent, Jacques Gantié nous invite à parcourir son tout nouveau blog, âgé de quelques jours à peine : “J’embarque ! s’exclame l’excellentissime plume azuréenne. Ça s’appelle Table libre et a ouvert le 18 septembre. A la carte, vous lirez mes escales gourmandes, du bistrot au palace, en Provence-Côte d’Azur et autres Suds. Restaurants, hôtels, tables et maisons d’hôtes, produits et producteurs, vins et domaines, voyages, lectures… Après Cartes sur tables, la chronique gastronomique de Nice-Matin que j’ai créée en 1982 et 25 ans de Guide Gantié, j’entame une nouvelle aventure”. Un gastronome qui colle à son époque avec, pour nous, toujours le même plaisir de lecture.

Monaco : Vincenzo Candiano en guest star
 Invité par la Société des bains de Mer, Vincenzo Candiano cuisinera pour la première fois à Monaco les 20 et 21 octobre prochain. En duo avec Franck Cerutti, chef exécutif des cuisines de l’Hôtel de Paris, il proposera en complément de la carte, un menu inspiré des meilleurs produits du sud de l’Italie. Vincenzo Candiano, sacré meilleur jeune chef d’Italie du Sud en 2007 et promu deux étoiles Michelin pour son restaurant “la Locanda Don Serafino”, est un autodidacte passionné. Pour la carte du Grill, il proposera ses nouvelles inspirations personnelles et modernes comme le Tartare de Modicana, sabayon à la bière sicilienne, cresson de fontaine ; son plat signature : les spaghetti noirs aux oursins, ricotta et seiche ou encore Cannolo de ricotta et crème glacée à la cannelle, sauce aux agrumes. Un rendez-vous unique pour célébrer le meilleur du terroir sicilien, entre ciel et terre, au 8e étage de l’Hôtel de Paris. tarifs à l’unisson…
Les 20 et 21 octobre 2017 au dîner, de 19h30 à 22h30, menu dégustation Vincenzo Candiano : 165€, accord mets et vins. Le Grill, hôtel de Paris Monte-Carlo, place du Casino, principauté de Monaco. Infos au +377 98 06 88 88.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.