Restaurants en Provence

Marco, tel un prophète en son pays

marco 2Le soleil couchant sur la ligne d’horizon, les gosses qui s’ébrouent dans l’eau et la tiédeur de l’air suffisent à toucher quelques instants le bonheur du bout des doigts. Marco semble avoir trouvé le paradis. Vous ne connaissez pas Marco ? Huit années durant, il a géré le snack du Smuc et on y mangeait pas mal au Smuc… Alors quand on a appris que Marco avait déménagé sur la plage du Prophète, on s’est précipité. Mauvaise pioche, le lundi soir c’est pizza uniquement. Pas grave, on reviendra si elles sont bonnes.

marco 3Sur l’ardoise, 4 propositions seulement : anchois, mozzarella, royale et capricciosa et un saladier de salade verte à l’ail. Pour enrichir ces propositions spartiates, on prend un sanbitter à l’apéro et un quart de vin rosé. Plus simple tu meurs. Le service est très cool, assuré par une jeune fille de 19 ans, aux cheveux frisotés blonds. Elle sert de belles pizzes à la pâte légèrement épaisse mais croustillante, garnies d’une sauce tomates fraîches. Mozza, champignons de Paris, jambon, anchois… rien à reprocher, la table se régale. La salade à l’ail est exceptionnelle car les gousses finement émincées emportent la bouche bien au-delà de ce qu’on nous sert dans les restos. C’est vraiment très agréable, une salade à l’ail puissante, forte, qui arrache, ça nous sort de la tiédeur tiédasse ambiante. Verdict ? Marco tient le bon bout et honore sa réputation. Cuisine italienne en semaine, cette adresse mérite plus de monde qu’elle n’en accueille.

Chez Marco, anse du Prophète, corniche Kennedy, Marseille 7e arr. ; résas au 04 91 77 66 89.
Pizzas de 8 à 12 €. Salade à l’ail, 4 €. Comptez 30 € par tête pour la carte italienne.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Que dire de plus???
    Ayant mangé a plusieurs reprises, des plats italiens, je dois avouer que la carte ne fait pas 4 pages mais au moins tout est frais, il y a du gout, et des saveurs exceptionnelles.
    Pour l’accueil, rien a dire, toujours le sourire que ce soit marco ou le personnel.
    Pas besoin d en dire plus, dans l article tout a ete dis, alors il reste plus qu’a aller gouter les plats .

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter