Magazine

Marie et Elsa se font mousser au concours Heineken

Marie Cabaret (à g.) et Elsa Rigal (à d.) entourent Hervé Marziou, le plus grand biérologue français

Faire sortir la bière du comptoir, raffiner sa dégustation, oublier l’apéritif et la servir tout au long d’un repas avec des suggestions alliances mets-bière : voilà le pari que la marque Heineken a lancé il y a quelques années. Pour la 11e année consécutive, la marque organise un grand concours national visant à redonner ses lettres de noblesse à cette boisson tellement consommée et si mal connue. Sous l’oeil bienveillant mais incorruptible de Henri di Nola, meilleur ouvrier de France barman, et Hervé Marziou, expert en biérologie, pas moins de 6 élèves des écoles hôtelières et CFA ont disputé des épreuves de haut niveau, ce mardi 19 avril, au lycée Camille-Julian de Marseille.

C’est Marie Cabaret, CFA Médéric à Paris (mention complémentaire sommellerie et complémentaire bar) avec 1 moyenne de 17,64/20  qui est arrivée première pour l’épreuve des alliances mets et bières. Elsa Rigal, du lycée hôtelier régional Bonneveine (mention complémentaire bar) s’est hissée sur la deuxième marche du podium, avec une moyenne de 16,78/20.

“Les épreuves n’ont pas épargné ces jeunes candidats, explique Hervé Marziou. Outre une épreuve écrite sur la bière, il fallait exécuter un tirage pression dans les règles de l’art, réaliser un cocktail à base de bière, proposer des accords mets/bière selon un menu imposé et procéder à une analyse sensorielle dans un verre noir pour amplifier la difficulté” énumère l’expert biérologue. Renouant avec son riche passé et une histoire séculaire, la bière, à l’instar du vin, connaît une sophistication de ses usages. Et, une fois encore, ce sont les Français qui lancent le mouvement en codifiant cet univers aux saveurs infinies.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter