Magazine

Un Marseillais pour la table de Louis Vuitton

nomicosVous en avez entendu parler, vous avez lu, vous en avez rêvé ces derniers jours… La simple évocation de l’ouverture au public de la fondation Louis Vuitton a mis en lumière ce magnifique bâtiment mais peu ont parlé du chef qui allait en assumer de venir gastronomique. Eh bien sachez que le restaurant de ladite fondation a été confié à… un Marseillais. De fait, c’est Jean-Louis Nomicos qui dirige les cuisines de ce monument architectural voulu par Bernard Arnault et dessiné par Frank Gehry. Petits-déjeuner, déjeuner, dîners deux soirs par semaine… le greco-marseillais relève le défi. Un incontournable pour tout gastronome sudiste qui se respecte…

Le petit vade-mecum de Jean-Louis Nomicos. Il est né en 1967 à Allauch, une commune à mi-chemin entre Aubagne et Marseille et décide de se consacrer à la cuisine dès l’âge de 12 ans. Pétri par les influences sudistes de la cuisine familiale, Nomicos a suivi les cours en alternance du lycée hôtelier de Marseille et de son mentor René Alloin, grandissime figure de la gastronomie phocéenne des années 1980-90 (restaurant l’Oursinade sur le 3e Prado entre le David et feu le Palm Beach). A 18 ans, c’est la rencontre avec un autre chef en devenir : Alain Ducasse à Juan-les-Pins. S’en suivront de multiples établissements et une carrière toujours en hausse :
1997, la Grande cascade, première étoile au Michelin
2001/2010, chef de Lasserre, deux étoiles au Michelin
Fin 2010-début 2011, ouverture de son propre restaurant “les Tablettes” (16, avenue Bugeaud Paris, XVIe à côté de la place Victor-Hugo), 1 étoile au Michelin.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Solidarité

  Solidarité avec les trisomiques La  Marche des 21 est partie de Lyon dimanche 13 octobre dernier. Durant 21 jours, un groupe de familles et amis de l’association Trisomie 21 Rhône et Métropole de Lyon parcourront la France pour aller à la rencontre d’autres associations et structures privées pour mettre en avant leurs initiatives à l’endroit des personnes porteuses d’un handicap et plus particulièrement d’une trisomie 21. Chaque étape est l’occasion de participer localement à un événement organisé par une association ou un établissement privé local. Ces événements ont pour point commun de promouvoir la rencontre entre le grand public et les handicapés mentaux. Tout au long de ce parcours, les membres de Trisomie 21 Rhône et Métropole de Lyon rédigeront une liste de 21 propositions d’amélioration afin de les remettre au au gouvernement et députés. Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées recevra cette liste au terme de l’événement. Rendez-vous à Marseille à la salle des Lices (12, rue des Lices, 7e arr.) vendredi 18 octobre à 19 heures. C’est Lionel Guarnaccia du restaurant le Papillologue (225, bd Paul-Claudel, 10e arr.) qui offrira le buffet avec le soutien de généreux fournisseurs.

Abonnez-vous à notre newsletter