Art de vivre

Marseille renoue avec les courses de garçons de café

garçons de caféA vos marques, prêts… Café !
 L’exposition Café In au Mucem s’annonce pour être l’un des moments phare de la programmation muséale de fin d’année à Marseille. Afin de réveiller la curiosité du grand public, le Mucem organise une course de garçons de café et redonne vie à une tradition oubliée. Le principe : les garçons et filles de café parcourent une boucle de 3,5 km entre Mucem et ombrière du Vieux-Port (aller-retour). Le tout, dans les conditions exactes de leur service, c’est-à-dire sans jamais courir, et en veillant à ne pas renverser le contenu de leur plateau. Les courses de garçons de café trouvent leur origine à Paris, au début du XXe siècle. A Marseille, elles avaient lieu sur la Canebière dans les années 60. Bien qu’elles se déroulent encore aujourd’hui dans plus de 50 pays (de Hong Kong à Jérusalem en passant par Tokyo, Buenos Aires et Washington), elles sont partout associées à la culture française.
Course des garçons de café, samedi 29 octobre. Départ à 15h du Mucem. Les garçons et filles de café peuvent s’inscrire en cliquant ici.

On boit son café comme au XVIIe siècle à La Samaritaine
 Saviez-vous que le premier café de France a été ouvert à Marseille et qu’il était tenu par un Arménien ? C’est cette anecdote et tant d’autres que Patrick Boulanger (conservateur du patrimoine culturel de la Chambre de commerce) et Ludovic Loizon (double champion de France barista) vous proposent de découvrir. Dès son introduction en Provence au XVIIe siècle, la population a pris un grand plaisir à déguster cette boisson chaude bizarre servie non loin de l’hôtel de ville… En dépit du discrédit que tentaient de jeter sur elle de savants médecins de la faculté d’Aix. Et à l’issue du “cours d’histoire”, une dégustation de cafés réalisés à la façon du XVIIe sera proposée aux participants…
Le 5 novembre à la Samaritaine, 2, quai du Port, Marseille 2e arr. 

Christophe Bacquié chef de l’année chez les Lyonnais
 Il y a peu, au palais de la Bourse de Lyon s’est tenu la 9e édition des trophées de la Gastronomie et des Vins, parrainée par le cuisinier Pierre Gagnaire. Lors de cette soirée, Christophe Bacquié, chef des cuisines des restaurants de l’Hôtel & Spa du Castellet, a reçu le trophée de Chef de l’Année 2016 succédant ainsi à Arnaud Lallemand. Depuis 2007, les trophées de la Gastronomie et des Vins récompensent les meilleurs professionnels de la cuisine, de la pâtisserie et de la sommellerie de la région Rhône-Alpes. Tous les ans, autour d’une soirée d’exception orchestrée par Les Toques blanches lyonnaises et le quotidien Le Progrès, plus de 400 personnes se retrouvent autour d’un repas signé par plusieurs cuisiniers.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter