Carnet de cave

Michel Chapoutier rééelu président d’Inter Rhône pour 3 ans

Michel ChapoutierIl était midi vingt ce vendredi 3 novembre lorsqu’a été annoncée la réélection, pour un mandat de 3 ans, de Michel Chapoutier à la présidence d’Inter-Rhône, interprofession des vins AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône. A l’aube de son nouveau mandat, ce négociant et propriétaire de vignobles a estimé que la stratégie de valorisation globale des AOC rhodaniennes “est en marche mais reste néanmoins à consolider”. Il faut « transformer l’essai » selon ses propres termes, faire en sorte que ce repositionnement soit structurel et définitif. Son programme pour les trois années à venir se structure en cinq axes.
Le premier d’entre eux consiste à placer l’économie, l’observation, la prospective comme pilier essentiel de l’interprofession. « Nous devons nous doter d’outils et de données plus complets pour mieux analyser et surtout mieux anticiper les perspectives économiques» a déclaré Chapoutier. Le deuxième axe repose sur la réaffirmation de l’export comme priorité pour les vignobles de la Vallée du Rhône : “Dans un contexte général de baisse structurelle de notre consommation nationale, là où dans le même temps la consommation continue de croître, l’avenir de notre filière régionale se joue hors de nos frontières où des relais de croissance sont possibles”.
L’émergence des vignobles de la Vallée du Rhône comme importante région productrice de vin blanc est un sujet que le président Chapoutier a présenté en guise de troisième axe de son programme. Selon lui, du fait de nouveaux modes de consommation, il faut être conscient que la croissance mondiale s’opère principalement sur les vins blancs. « Je suis profondément convaincu qu’une partie de notre futur passera par les vins blancs car nous avons les terroirs calcaires pour cela”. Le quatrième pilier du programme proposé repose sur une nouvelle dynamique en matière de recherche et développement. Des enjeux nouveaux se profilent (agro-écologie, enjeux sociétaux et environnementaux, changement climatique…) et méritent que les Vignobles rhodaniens s’organisent en conséquence.
Enfin, Michel Chapoutier souhaite oeuvrer à la montée en compétence de notre région sur les métiers de la vigne et du vin : “Les événements vécus récemment nous auront une nouvelle fois prouvé qu’il devient plus que jamais urgent d’enclencher une nouvelle dynamique de production, de réapprendre à produire ou à produire différemment, avec un vignoble performant et sans doute rajeuni”.
Quelle que soit l’énergie du président Chapoutier, il compte notamment sur le soutien des deux présidents de famille dont il partage la vision de long terme. Etienne Maffre, directeur général d’une maison de négoce et président de l’UMVR (Union des Maisons de vins du Rhône), témoigne de l’engagement, de l’ambition et de la volonté de sa famille de porter des sujets déterminants pour la filière. Philippe Pellaton, président du syndicat des Côtes-du-Rhône et président d’une cave coopérative, rassemble et fédère derrière lui caves particulières et caves coopératives qui ont toute son écoute.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.