Marseille

► Les réservations pour dîner sur l’île Degaby sont ouvertes. De mai à octobre, l’île Degaby accueille un restaurant et un bar éphémères, une première dans l’histoire séculaire de ce fortin construit pour une vedette de music-hall au début du XXe siècle. Le restaurant proposera tout l’été  une cuisine tournée vers la Méditerranée, faisant la part belle à la saison, aux producteurs et artisans de la région. Des plats signatures pourront être partagés accompagnés d’une carte de vins sélectionnés avec soin. La réservation est indispensable afin d’assurer le transport en bateau. La carte proposera 3 entrées, 3 plats et 3 desserts, ainsi que des plats signature pensés comme des pièces à partager.C’est Sébastien Dugast qui assurera la partition comestible.

Originaire de Nantes et après avoir bossé dans des restaurants étoilés, il fut un temps le chef de la SMA Stéréolux à Nantes où il a pu associer ses deux passions, la cuisine et la musique. Après avoir roulé sa bosse en Auqstralie et aux USA, il s’installe à Marseille en 2012 au côté de Gérald Passédat au Môle, au cœur du Mucem. Attaché aux techniques de la cuisine traditionnelle française, Sébastien Dugast cherche la simplicité dans le travail du produit rigoureusement choisi. La maîtrise des cuissons et des jus sont fondamentaux pour lui. En 2021, Sébastien Dugast co-crée Mensa avec Romain Nicoli. Ils accompagnent l’île Degaby depuis 2023 pour la création de son bar et de son restaurant.
• Pour réserver vos soirées, c’est ici.

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.

Suis-nous sur les réseaux

Carnet de cave

Avec le Marc Cordelier, on distille une nouvelle pépite aux Distilleries et Domaines de Provence

Marc CordelierAlain Robert est un homme heureux et fier. Son marc de Provence a reçu le label Indication géographique protégée, gage de qualité et d’authenticité pour le consommateur. Son Marc Cordelier est une rareté, seules 5000 bouteilles viennent d’être mises en vente « mais nous espérons bien monter en quantité dans les prochaines semaines » affirme le propriétaire des Distilleries et Domaines de Provence. Longtemps relégué aux fins de repas, trop confidentiel voire secret, le marc, autrement appelé « nectar de raisin » profite à plein de la mode des cocktails. Dans le sillon de l’Expérimental cocktail club à Paris, de l’engouement qui nimbe les bartenders, des bars à cocktails qui shakent la France, les liqueurs, alcools, marcs et autres spiritueux surfent depuis 3 ans sur une vague heureuse.

A l’oeil, le Marc Cordelier affiche la belle transparence d’un marc jeune. Son parfum délicat de Viognier, évoque les vins blancs du domaine de la Blaque (à Pierrevert dans les Alpes de Haute-Provence) et leurs arômes persistants et fins de fruits et de fleurs de vigne comme l’aubépine. A humer longuement et doucement… En bouche, l’attaque est ronde et fraîche, avec de subtiles saveurs fruitées très équilibrées de pêche et d’abricot. Alors comment le boire ? Primo, glissez la bouteille au réfrigérateur au moins 24h avant dégustation ; utilisez ensuite des verres ronds ou en forme de tulipe que vous aurez préalablement rafraîchis à l’aide de glaçons ou au congélateur. On sert ce marc pour accompagner un poisson fumé en entrée, escorter une viande giboyeuse et quelques beaux champignons sautés ou, tout simplement, à l’issue d’un bon dîner pour profiter de toute sa fraîcheur. Les desserts au cacao puissant ou amer lui conviendront à merveille.

En vente chez tous les bons cavistes, prix indicatif : 27,50 € la bouteille de 50 cl.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.