Carnet de cave

Avec le Marc Cordelier, on distille une nouvelle pépite aux Distilleries et Domaines de Provence

Marc CordelierAlain Robert est un homme heureux et fier. Son marc de Provence a reçu le label Indication géographique protégée, gage de qualité et d’authenticité pour le consommateur. Son Marc Cordelier est une rareté, seules 5000 bouteilles viennent d’être mises en vente “mais nous espérons bien monter en quantité dans les prochaines semaines” affirme le propriétaire des Distilleries et Domaines de Provence. Longtemps relégué aux fins de repas, trop confidentiel voire secret, le marc, autrement appelé “nectar de raisin” profite à plein de la mode des cocktails. Dans le sillon de l’Expérimental cocktail club à Paris, de l’engouement qui nimbe les bartenders, des bars à cocktails qui shakent la France, les liqueurs, alcools, marcs et autres spiritueux surfent depuis 3 ans sur une vague heureuse.

A l’oeil, le Marc Cordelier affiche la belle transparence d’un marc jeune. Son parfum délicat de Viognier, évoque les vins blancs du domaine de la Blaque (à Pierrevert dans les Alpes de Haute-Provence) et leurs arômes persistants et fins de fruits et de fleurs de vigne comme l’aubépine. A humer longuement et doucement… En bouche, l’attaque est ronde et fraîche, avec de subtiles saveurs fruitées très équilibrées de pêche et d’abricot. Alors comment le boire ? Primo, glissez la bouteille au réfrigérateur au moins 24h avant dégustation ; utilisez ensuite des verres ronds ou en forme de tulipe que vous aurez préalablement rafraîchis à l’aide de glaçons ou au congélateur. On sert ce marc pour accompagner un poisson fumé en entrée, escorter une viande giboyeuse et quelques beaux champignons sautés ou, tout simplement, à l’issue d’un bon dîner pour profiter de toute sa fraîcheur. Les desserts au cacao puissant ou amer lui conviendront à merveille.

En vente chez tous les bons cavistes, prix indicatif : 27,50 € la bouteille de 50 cl.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)

Association Juris food Les conditions sanitaires le permettant, l’association Juris food organise son premier déjeuner mensuel lundi 28 juin à 12h00. Ce repas sera précédé d’une intervention de maître Marc Bruschi, directeur de l’Institut de droit des assurances à Aix-Marseille université, avocat au barreau de Marseille, sur le thème : “Covid 19 et pertes d’exploitation des restaurateurs”. Pour des questions d’organisation, l’inscription par mail est obligatoire (contact@jurisfood.fr jusqu’au 24 juin). Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon (7e arr. parking du Pharo). Participation : 29 € par personne, payable sur place par chèque ou CB. Pour tout renseignement complémentaire, Stéphanie Lieutaud au 06 18 03 60 95