Magazine

Michelin révèle son classement 2015 des meilleurs restaurants de France

guides rougesAvec quelque 3 semaines d’avance par rapport aux années antérieures, le palmarès des restaurants étoilés Michelin a été révélé ce matin un peu après 11 heures dans les salons du ministères des Affaires étrangères à Paris. C’est au ministre locataire des lieux, Laurent Fabius, que revient cette idée d’associer cuisine et diplomatie car “la gastronomie française est un outil de rayonnement international” dixit l’ancien premier ministre de François Mitterrand.
Le millésime 2015, donc, consacre le chef Yannick Alléno en lui attribuant 3 étoiles pour le restaurant du Pavillon Ledoyen à Paris. Yannick Alléno s’y est installé en juillet dernier où il a succédé à Christian Le Squer, désormais à la tête des cuisines du George V. Ce cuisinier de 46 ans avait déjà, en 2007, obtenu trois étoiles au Meurice, et a été sacré “Cuisinier de l’année” par la dernière édition du Gault & Millau.

Dans les salons du Quai d’Orsay, le directeur international du guide rouge, Michael Ellis, a commenté cette dernière édition devant un parterre de chefs promus. Cette année, l’édition compte 609 tables étoilées, soit une de moins qu’en 2014.

Zoom sur… la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Restaurant promu à 2 étoiles en 2015 :

En Corse à Porto-Vecchio : le Casadelmar gagne sa deuxième étoile

Restaurants promus à 1 étoile en 2015 :

Bouches-du-Rhône
A Aix-en-Provence : L’Esprit de la Violette gagne 1 étoile
Le Clos-Jean-Marc Banzo (hôtel Renaissance) gagne 1 étoile
A Marseille : le restaurant Alexandre Mazzia gagne 1 étoile
A Marseille : Une Table, au Sud gagne 1 étoile
La Ciotat / Le Liouquet : La Table de Nans – auberge le Revestel gagne 1 étoile

Var
A Fayence : Le Castellaras gagne 1 étoile
A Ramatuelle : La Voile (Hôtel La Réserve Ramatuelle) gagne 1 étoile
A Saint-Raphaël : l’Archange gagne 1 étoile

Monaco
A Monte-Carlo : Le Blue Bay gagne 1 étoile

Ils perdent leur étoile

Bouches-du-Rhône : la Maison Bru (à Eygalières)
Vaucluse : Le Gourmet (hôtel La Coquillade à Gargas) / Le Grand Pré (à Vaison-la-Romaine)
Var : auberge Eric Maio (à Montauroux)
Alpes-Maritimes : l’Univers-Christian Plumail (à Nice) / le Saint-Martin (à Vence)

Le guide rouge Michelin sera mis en vente en librairies dès le 6 février prochain ;
prix de vente : 24 euros.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre