Magazine

Michelin révèle son classement 2015 des meilleurs restaurants de France

guides rougesAvec quelque 3 semaines d’avance par rapport aux années antérieures, le palmarès des restaurants étoilés Michelin a été révélé ce matin un peu après 11 heures dans les salons du ministères des Affaires étrangères à Paris. C’est au ministre locataire des lieux, Laurent Fabius, que revient cette idée d’associer cuisine et diplomatie car “la gastronomie française est un outil de rayonnement international” dixit l’ancien premier ministre de François Mitterrand.
Le millésime 2015, donc, consacre le chef Yannick Alléno en lui attribuant 3 étoiles pour le restaurant du Pavillon Ledoyen à Paris. Yannick Alléno s’y est installé en juillet dernier où il a succédé à Christian Le Squer, désormais à la tête des cuisines du George V. Ce cuisinier de 46 ans avait déjà, en 2007, obtenu trois étoiles au Meurice, et a été sacré “Cuisinier de l’année” par la dernière édition du Gault & Millau.

Dans les salons du Quai d’Orsay, le directeur international du guide rouge, Michael Ellis, a commenté cette dernière édition devant un parterre de chefs promus. Cette année, l’édition compte 609 tables étoilées, soit une de moins qu’en 2014.

Zoom sur… la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Restaurant promu à 2 étoiles en 2015 :

En Corse à Porto-Vecchio : le Casadelmar gagne sa deuxième étoile

Restaurants promus à 1 étoile en 2015 :

Bouches-du-Rhône
A Aix-en-Provence : L’Esprit de la Violette gagne 1 étoile
Le Clos-Jean-Marc Banzo (hôtel Renaissance) gagne 1 étoile
A Marseille : le restaurant Alexandre Mazzia gagne 1 étoile
A Marseille : Une Table, au Sud gagne 1 étoile
La Ciotat / Le Liouquet : La Table de Nans – auberge le Revestel gagne 1 étoile

Var
A Fayence : Le Castellaras gagne 1 étoile
A Ramatuelle : La Voile (Hôtel La Réserve Ramatuelle) gagne 1 étoile
A Saint-Raphaël : l’Archange gagne 1 étoile

Monaco
A Monte-Carlo : Le Blue Bay gagne 1 étoile

Ils perdent leur étoile

Bouches-du-Rhône : la Maison Bru (à Eygalières)
Vaucluse : Le Gourmet (hôtel La Coquillade à Gargas) / Le Grand Pré (à Vaison-la-Romaine)
Var : auberge Eric Maio (à Montauroux)
Alpes-Maritimes : l’Univers-Christian Plumail (à Nice) / le Saint-Martin (à Vence)

Le guide rouge Michelin sera mis en vente en librairies dès le 6 février prochain ;
prix de vente : 24 euros.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Manger bio sans dépenser plus À l’heure où manger bio est devenu une évidence, pour notre santé et pour la planète, ce livre démontre qu’on peut manger sain pour trois fois rien, tout en se régalant. Ce livre est écrit en duo par Claude Aubert, pionnier du bio en France, et Christine Mayer-Mustin qui proposent 250 recettes faciles à prix imbattable. Vous y trouverez : toutes les explications sur les raisons qui doivent nous inciter à remplacer une partie des protéines animales et constituer des menus équilibrés, un focus sur de nombreux ingrédients (céréales, fruits et légumes, viandes et poissons, produits laitiers), 40 menus équilibrés à moins de 3 € par personne et 12 menus pour un coût compris entre 3 et 4 € avec 250 recettes de l’entrée au dessert, avec des astuces zéro déchet et des conseils pour accommoder les restes. Une refonte complète, très enrichie, du livre Manger sain pour 3 fois rien, publié pour la première fois en 2009 et dont le succès ne s’est jamais démenti. 256 pages, 15 €, collection Conseils d’expert chez Terre vivante Ed.