Mes recettes

Mini fougasses au fromage de chèvre et pesto de tomates

mini fougassesPréparation : 30 min / Cuisson : min

Votre marché pour 5-6 personnes : 125 g de farine ; 1 pincée de sel ; 15 g de levure du boulanger ; 15 cl d’eau tiède ; 1 filet d’huile d’olive ; 1 Picodon AOP ; du sel fin et de la fleur de sel ; du thym.
Pour le pesto de tomates : 110 g de tomates séchées ; 25 g de pignons de pin ; une demi gousse d’ail pelée et dégermée ; 4 feuilles de basilic ; 3 cuillères à soupe d’huile d’olive.

On y va : préchauffez le four à 50°C. Commençons par préparer la pâte à fougasse, en délayant la levure dans l’eau tiède à l’aide d’une fourchette. Laissez reposer 1 minute. Dans la cuve de votre robot, versez la farine, le sel, l’huile et l’eau avec la levure. Mettez en marche. Laissez tourner jusqu’à l’obtention d’une pâte souple. Déposez la pâte dans un saladier, la couvrir d’un torchon humide et laissez-la pousser pendant 15 minutes dans le four éteint, porte ouverte.
Préparez le pesto de tomates. Dans un mortier, écrasez au pilon les pignons, les tomates séchées, la demi gousse d’ail et le basilic. Continuez à écraser au pilon en ajoutant l’huile d’olive.
Préchauffez le four à 200°C avec un petit récipient contenant de l’eau. Coupez la pâte en 12 pâtons. Étalez chaque pâton, avec un rouleau à pâtisserie ou en appuyant avec les mains, en forme d’ovale et sur une épaisseur d’environ 0,5 cm. Garnissez la moitié de la pâte de pesto de tomates et de petits morceaux de Picodon AOP. Rabattre la partie vierge et appuyez avec les mains pour coller les bords. Faites quelques entailles dans la largeur avec un couteau. Disposez les mini-fougasses sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez légèrement d’huile d’olive et saupoudrez de thym effeuillé. Enfournez et cuisez environ 15 minutes (adapter le temps de cuisson à la taille). Laisser refroidir les mini fougasses sur une grille. Dégustez tiède.

Le conseil du fromager : cette recette de mini fougasses se prépare aussi avec de la bûchette affinée, du charolais ou du pélardon.

Bonus : une recette de salade très sophistiquée.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter