Magazine

Nicolas Julien et Valérie Bauzano rachètent le café populaire

café populaireNicolas Julien et Valérie Bauzano viennent de signer le rachat du Café populaire, le restaurant créé en 2006 par le très connu créateur de bijoux fantaisie, André Gas. Le compromis a été signé le 16 octobre dernier alors même qu’une rumeur affirmait que c’était Philippe Zérah, l’ancien gérant du Virgin Café, qui venait de conclure la vente. C’est désormais officiel, Nicolas et Valérie Julien, qui jusqu’ici dirigeaient le Comptoir de la Palmeraie, au Canet, sont les propriétaires de ce restaurant dont chacun s’accorde à souligner les multiples qualités (décor, ambiance, people, carte). “L’ouverture est prévue pour le 5 janvier 2015, prévient Nicolas Julien, 35 ans. C’est Boris Ysacco, mon chef cuisinier du Comptoir de la Palmeraie, 24 ans, qui prendra la direction des cuisines”. Toute l’équipe du Café populaire sera remaniée et quasiment aucun des membres de l’ancienne équipe ne devrait travailler nicolas Julienavec le nouveau propriétaire. “Dès les premières semaines, c’est mon épouse Valérie qui dirigera le Café populaire, moi je continuerai à travailler au Canet. Mais le Comptoir de la Palmeraie est en vente et dès que nous aurons signé sa vente, je me consacrerai à notre nouvelle affaire de la rue Paradis” raconte Nicolas Julien. La physionomie du restaurant ne changera pas, le fameux mur détruit pour la création et la vue sur le jardin ne sera pas reconstruit mais la dizaine de gros pots sera scellée et permettra au restaurant de conserver sa vue sur le jardin.

Un brunch pour le dimanche…
La carte ne connaîtra aucune grosse modification, dans les premiers mois en tout cas : “Nous maintenons la philosophie maison des produits méditerranéens et nous développerons une formule tapas/grignotage avec la création d’un after-work dès 18 heures, projette le jeune propriétaire. Au fil des semaines, nous proposerons également un brunch pour le dimanche matin”.

Nicolas Julien et Valérie Bauzano sont les propriétaires du Comptoir de la Palmeraie, au Canet dans le 14e arr. Nicolas est également propriétaire d’un bar-tabac avec son frère à Sainte-Anne et Valérie a enseigné le tennis pendant 20 ans. Une nouvelle page s’écrit pour le Café populaire.

Le Café populaire, 110, rue Paradis, à Marseille 6e arr. ; infos et résas au 04 91 02 53 96.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre