Magazine

Nicolas Julien et Valérie Bauzano rachètent le café populaire

café populaireNicolas Julien et Valérie Bauzano viennent de signer le rachat du Café populaire, le restaurant créé en 2006 par le très connu créateur de bijoux fantaisie, André Gas. Le compromis a été signé le 16 octobre dernier alors même qu’une rumeur affirmait que c’était Philippe Zérah, l’ancien gérant du Virgin Café, qui venait de conclure la vente. C’est désormais officiel, Nicolas et Valérie Julien, qui jusqu’ici dirigeaient le Comptoir de la Palmeraie, au Canet, sont les propriétaires de ce restaurant dont chacun s’accorde à souligner les multiples qualités (décor, ambiance, people, carte). “L’ouverture est prévue pour le 5 janvier 2015, prévient Nicolas Julien, 35 ans. C’est Boris Ysacco, mon chef cuisinier du Comptoir de la Palmeraie, 24 ans, qui prendra la direction des cuisines”. Toute l’équipe du Café populaire sera remaniée et quasiment aucun des membres de l’ancienne équipe ne devrait travailler nicolas Julienavec le nouveau propriétaire. “Dès les premières semaines, c’est mon épouse Valérie qui dirigera le Café populaire, moi je continuerai à travailler au Canet. Mais le Comptoir de la Palmeraie est en vente et dès que nous aurons signé sa vente, je me consacrerai à notre nouvelle affaire de la rue Paradis” raconte Nicolas Julien. La physionomie du restaurant ne changera pas, le fameux mur détruit pour la création et la vue sur le jardin ne sera pas reconstruit mais la dizaine de gros pots sera scellée et permettra au restaurant de conserver sa vue sur le jardin.

Un brunch pour le dimanche…
La carte ne connaîtra aucune grosse modification, dans les premiers mois en tout cas : “Nous maintenons la philosophie maison des produits méditerranéens et nous développerons une formule tapas/grignotage avec la création d’un after-work dès 18 heures, projette le jeune propriétaire. Au fil des semaines, nous proposerons également un brunch pour le dimanche matin”.

Nicolas Julien et Valérie Bauzano sont les propriétaires du Comptoir de la Palmeraie, au Canet dans le 14e arr. Nicolas est également propriétaire d’un bar-tabac avec son frère à Sainte-Anne et Valérie a enseigné le tennis pendant 20 ans. Une nouvelle page s’écrit pour le Café populaire.

Le Café populaire, 110, rue Paradis, à Marseille 6e arr. ; infos et résas au 04 91 02 53 96.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter