Magazine

Top chef sur M6 : Vanessa Robuschi représentera Marseille

vanessa robuschi“Je garde de cette émission le souvenir d’une belle aventure humaine. Même si je me suis passionnée pour ce jeu, ma personnalité et ma façon de cuisiner ne changeront pas. Je conserverai mon esprit de partage, ma proximité avec les clients et mon style de cuisine. J’aime transmettre et je continuerai à le faire avec mon école de cuisine”… Dans quelques jours, le 26 janvier, Vanessa Robuschi sera l’une des vedettes du programme star de M6 : Top chef. La célébrité, les sourires dans la rue, Vanessa s’y attend mais elle ne compte rien changer de ce qui a toujours été sa ligne de conduite. “C’est M6 qui m’a contactée ; j’avais été castée pour deux autres émissions, “l’Addition SVP” et “le Meilleur menu de France”, mais ça n’avait pas marché. J’avais eu un très bon feeling avec les journalistes et puis d’entretiens téléphoniques en discussions par Skype, les choses se sont précipitées. Je suis partie à Paris pour un ultime casting d’épreuves pratiques dans un lycée et j’ai été acceptée pour participer au jeu” se remémore la maman de Lisa, 3 ans.

J’aime beaucoup le côté militaire de la cuine. Le chef, le respect, la hiérarchie, j’adore ça”

Vanessa affirme avoir voulu relever “un défi personnel. Je n’ai pas l’esprit de compétition envers les autres mais plutôt contre moi-même. Je n’ai d’animosité envers personne… la cuisine c’est un travail d’équipe, on ne fait rien de bon si on se concurrence les uns les autres”. Par contrat, Vanessa a promis à la production de ne rien dévoiler du post itdéroulement du jeu mais elle confesse : “Je suis fière du parcours que j’ai réalisé, j’estime avoir fait un joli parcours”. Formée à l’école hôtelière de Bonneveine, la jeune Vanessa a aussi fait ses classes chez Lionel Lévy et Gérald Passédat. Du premier, elle affirme avoir “adoré l’esprit brigade qui règne chez lui”. Du second, elle dit : “J’ai fait une année en apprentissage au Petit-Nice, en 2004. C’était génial, j’y ai appris la rigueur et la précision”.

Le 26 janvier à 20h50, c’est le coeur serré que Vanessa regardera la première de Top Chef 2015. Elle se souviendra de tous les chefs qu’elle a croisés, “des personnalités toutes différentes, toutes attachantes” et de sa tendresse pour Pierre Gagnaire : “Chez lui, j’aime le franc parler, son esprit pédagogue et sa simplicité”. Des valeurs que la jeune femme partage avec le grand Pierre.

Restaurant Question de Goût, 145-147, avenue Joseph-Vidal, Marseille 8e arr. ;
résas au 04 91 73 59 08. Top chef, M6 saison 6 le 26 janvier à 20h50.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.