Magazine

Top chef sur M6 : Vanessa Robuschi représentera Marseille

vanessa robuschi“Je garde de cette émission le souvenir d’une belle aventure humaine. Même si je me suis passionnée pour ce jeu, ma personnalité et ma façon de cuisiner ne changeront pas. Je conserverai mon esprit de partage, ma proximité avec les clients et mon style de cuisine. J’aime transmettre et je continuerai à le faire avec mon école de cuisine”… Dans quelques jours, le 26 janvier, Vanessa Robuschi sera l’une des vedettes du programme star de M6 : Top chef. La célébrité, les sourires dans la rue, Vanessa s’y attend mais elle ne compte rien changer de ce qui a toujours été sa ligne de conduite. “C’est M6 qui m’a contactée ; j’avais été castée pour deux autres émissions, “l’Addition SVP” et “le Meilleur menu de France”, mais ça n’avait pas marché. J’avais eu un très bon feeling avec les journalistes et puis d’entretiens téléphoniques en discussions par Skype, les choses se sont précipitées. Je suis partie à Paris pour un ultime casting d’épreuves pratiques dans un lycée et j’ai été acceptée pour participer au jeu” se remémore la maman de Lisa, 3 ans.

J’aime beaucoup le côté militaire de la cuine. Le chef, le respect, la hiérarchie, j’adore ça”

Vanessa affirme avoir voulu relever “un défi personnel. Je n’ai pas l’esprit de compétition envers les autres mais plutôt contre moi-même. Je n’ai d’animosité envers personne… la cuisine c’est un travail d’équipe, on ne fait rien de bon si on se concurrence les uns les autres”. Par contrat, Vanessa a promis à la production de ne rien dévoiler du post itdéroulement du jeu mais elle confesse : “Je suis fière du parcours que j’ai réalisé, j’estime avoir fait un joli parcours”. Formée à l’école hôtelière de Bonneveine, la jeune Vanessa a aussi fait ses classes chez Lionel Lévy et Gérald Passédat. Du premier, elle affirme avoir “adoré l’esprit brigade qui règne chez lui”. Du second, elle dit : “J’ai fait une année en apprentissage au Petit-Nice, en 2004. C’était génial, j’y ai appris la rigueur et la précision”.

Le 26 janvier à 20h50, c’est le coeur serré que Vanessa regardera la première de Top Chef 2015. Elle se souviendra de tous les chefs qu’elle a croisés, “des personnalités toutes différentes, toutes attachantes” et de sa tendresse pour Pierre Gagnaire : “Chez lui, j’aime le franc parler, son esprit pédagogue et sa simplicité”. Des valeurs que la jeune femme partage avec le grand Pierre.

Restaurant Question de Goût, 145-147, avenue Joseph-Vidal, Marseille 8e arr. ;
résas au 04 91 73 59 08. Top chef, M6 saison 6 le 26 janvier à 20h50.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter