Magazine

Saint-Sylvestre : les Turac nous servent leur best-of

Cette année, le chef Ludovic Turac et son épouse Karine ne passeront pas le réveillon de Noël dans leur restaurant. Ils ont promis à Elsa, leur petite fille de 13 mois à peine, d’attendre avec elle le Papa Noël. Aussi, le couple se mettra-t-il sur son 31 le soir de la Saint-Sylvestre en proposant, idée amusante, un menu best-of des plats les plus appréciés durant tout 2014.

dessert turacMenu du 31 décembre 2014, 1er janvier 2015 (déjeuner et dîner). Foie gras de canard confit aux épices douces et cédrat – brioche toastée à la cardamome noire ; “ma version” de l’aïoli-émulsion d’une bouille abaisse ; langoustines des côtes bretonnes en kadaïf – oignons sauciers comme un petit farci réduction d’une bisque infusée à l’estragon ; volaille de Bresse en deux cuissons – purée de pommes rattes tradition à la truffe blanche ; brie de Meaux affiné en textures – balsamique extravecchio 15 anni des caves Leonardi ; chocolat noir des Caraïbes et clémentines corses dans l’idée d’un Pim’s ; une coupe de champagne pour célébrer la nouvelle année.

Une table, au Sud, 2, quai du Port, Marseille 2e arr. ; infos et résas au 04 91 90 63 53.
Menu unique 145€ par personne ou 193€ avec accord mets et vins, eau minérale et café.
Ce menu sera également servi le jeudi 1er janvier au déjeuner et au dîner.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).