En direct du marché

Olivier Baussan, l'autre maître de l'huile d'olive

Comme Obélix, Olivier Baussan est tombé dans une marmite d’huile d’olive quand il était petit. “C’est une passion depuis l’enfance, s’amuse-t-il. Mes parents vivaient du côté de Peyruis entre Manosque et Digne. Je me souviens qu’on ramassait les olives à la main et on les amenait au moulin de Lurs, comme Giono…” Pour promouvoir sa région natale et défendre ses cultures ancestrales, Olivier Baussan a créé un réseau de boutiques, Première Pression Provence, en 2008. “Nous n’y vendons que des huiles de Provence, prévient-il. Notre région est petite au regard des autres régions de production autour du bassin méditerranéen mais elle est riche d’une centaine de variétés d’oliviers dont une bonne moitié est bien inventoriée”. Entre autres stars, on cite l’aglandau, présente d’Aix aux Mées, la bouteillan, la salonenque qui peuple la vallée des Baux, la cailletier à Nice ou la Tanche à Nyons… Petit territoire mais aussi grande diversité de goûts : “Dans les boutiques Première Pression Provence, on propose un large éventail d’huiles, un heureux mélange entre les huiles qu’affectionnaient les anciens (fruités noirs) et les goûts verts arrivés plus récemment sur le marché”. Intarissable sur les 8 appellations de notre région, Baussan confesse une certaine inclination pour le fruité noir “typique de la Provence. C’est une huile très ardente, avec des arômes de sous bois et de champignon”. Mais pourquoi n’en aimer qu’une ?

Boutiques PPP : l’Ecomusée, ancienne route de Forcalquier à Volx, 04 86 68 53 14 ;
23, rue Bédarride à Aix-en-Provence, 04 42 54 03 35 ;
27, rue Richard-Casteau à Roussillon-en-Provence, 09 67 23 24 62.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter