En direct du marché

Si vous passez à Valensole, pensez aux amandes

Il y a 50 ans, le plateau de Valensole était couvert d’amandiers. Un nuage blanc de fleurs aux pétales délicats qui s’envolaient au printemps qui a été sacrifié au profit du bleu lavande dans les années 1950-60, “parce que la culture de la lavande et du lavandin était plus rentable” explique Françoise Jaubert. Mais le papa de Françoise, lui, a conservé les amandiers et aujourd’hui encore, sa fille perpétue la tradition : “Nous entretenons 10 hectares d’amandiers, des variétés autochtones comme la ferragnès (demi tendre) et la ferranduel” détaille Françoise Jaubert. Cette dernière, par ailleurs productrice d’huile d’olive, de lavande, lavandin et céréales, raconte l’amande avec passion selon les principes de l’agriculture raisonnée : “Pourtant, c’est une production ingrate, délicate et très irrégulière d’une année sur l’autre… Il suffit d’une gelée à Pâques pour que toute la production soit perdue”. L’amande de Valensole est un délice très recherché des confiseurs et biscuitiers ; elle se conserve au sec, jusqu’à un an dans de bonnes conditions de ventilation. Sur le plateau, les producteurs d’amandes sont rares ; Marcel, Françoise et Alex Jaubert dirigent une exploitation à l’image de leur cousine Pauline Jaubert. Il y a aussi Alexandre Schultz, à Valensole également et puis… c’est tout. “Nous ne nous contentons pas de vendre, assure Françoise, nous racontons le produit, le faisons déguster et faisons visiter les vergers en saison”. Membre du groupement, “Bienvenue à la Ferme” jamais famille n’aura aussi bien mérité son adhésion au réseau !

Les Grandes Marges, 04210 Valensole ; 04 92 74 81 13 et 06 81 90 16 94.
Amandes, 14 € le kg en vente directe et pralines, 6 € les 170g.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Solidarité

  Solidarité avec les trisomiques La  Marche des 21 est partie de Lyon dimanche 13 octobre dernier. Durant 21 jours, un groupe de familles et amis de l’association Trisomie 21 Rhône et Métropole de Lyon parcourront la France pour aller à la rencontre d’autres associations et structures privées pour mettre en avant leurs initiatives à l’endroit des personnes porteuses d’un handicap et plus particulièrement d’une trisomie 21. Chaque étape est l’occasion de participer localement à un événement organisé par une association ou un établissement privé local. Ces événements ont pour point commun de promouvoir la rencontre entre le grand public et les handicapés mentaux. Tout au long de ce parcours, les membres de Trisomie 21 Rhône et Métropole de Lyon rédigeront une liste de 21 propositions d’amélioration afin de les remettre au au gouvernement et députés. Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées recevra cette liste au terme de l’événement. Rendez-vous à Marseille à la salle des Lices (12, rue des Lices, 7e arr.) vendredi 18 octobre à 19 heures. C’est Lionel Guarnaccia du restaurant le Papillologue (225, bd Paul-Claudel, 10e arr.) qui offrira le buffet avec le soutien de généreux fournisseurs.

Abonnez-vous à notre newsletter