En direct du marché

Si vous passez à Valensole, pensez aux amandes

Il y a 50 ans, le plateau de Valensole était couvert d’amandiers. Un nuage blanc de fleurs aux pétales délicats qui s’envolaient au printemps qui a été sacrifié au profit du bleu lavande dans les années 1950-60, “parce que la culture de la lavande et du lavandin était plus rentable” explique Françoise Jaubert. Mais le papa de Françoise, lui, a conservé les amandiers et aujourd’hui encore, sa fille perpétue la tradition : “Nous entretenons 10 hectares d’amandiers, des variétés autochtones comme la ferragnès (demi tendre) et la ferranduel” détaille Françoise Jaubert. Cette dernière, par ailleurs productrice d’huile d’olive, de lavande, lavandin et céréales, raconte l’amande avec passion selon les principes de l’agriculture raisonnée : “Pourtant, c’est une production ingrate, délicate et très irrégulière d’une année sur l’autre… Il suffit d’une gelée à Pâques pour que toute la production soit perdue”. L’amande de Valensole est un délice très recherché des confiseurs et biscuitiers ; elle se conserve au sec, jusqu’à un an dans de bonnes conditions de ventilation. Sur le plateau, les producteurs d’amandes sont rares ; Marcel, Françoise et Alex Jaubert dirigent une exploitation à l’image de leur cousine Pauline Jaubert. Il y a aussi Alexandre Schultz, à Valensole également et puis… c’est tout. “Nous ne nous contentons pas de vendre, assure Françoise, nous racontons le produit, le faisons déguster et faisons visiter les vergers en saison”. Membre du groupement, “Bienvenue à la Ferme” jamais famille n’aura aussi bien mérité son adhésion au réseau !

Les Grandes Marges, 04210 Valensole ; 04 92 74 81 13 et 06 81 90 16 94.
Amandes, 14 € le kg en vente directe et pralines, 6 € les 170g.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.