Mes recettes

Pavés de veau aux pleurotes sauce teriyaki

pavés de veau
Préparation : 10 min / Cuisson : 25 min pavés de veau

Votre marché pour 4 personnes : 4 pavés de veau ; 4 endives ; 350 g de pleurotes ; 40 g de beurre ; quelques brins de thym ; le jus d’une orange ; 1 cuillère à soupe rase de cassonade (facultatif) ; 1 oignon nouveau ; 1 échalote ; 4 cuillères à soupe de sauce teriyaki ; quelques graines de sésame ; 1 filet d’huile d’olive ; sel et poivre du moulin.

On y va : préparer les endives braisées : rincer rapidement les endives. Retirer si besoin les premières feuilles. Couper la base et creuser légèrement un cône. Dans une grande poêle, faire fondre la moitié du beurre et saisir les endives pendant environ 5 minutes sur chaque face. Saler et poivrer. Ajouter le jus d’orange et saupoudrer légèrement de cassonade. Couvrir et laisser cuire pendant 30 minutes environ en les retournant régulièrement. Rajouter un peu d’eau si nécessaire.

 Éplucher et couper finement l’oignon nouveau et l’échalote puis nettoyer les pleurotes. Réserver. Dans une poêle, faire fondre le reste du beurre jusqu’à ce qu’il devienne « noisette ». Y saisir les pleurotes en les remuant régulièrement. Ajouter l’oignon et l’échalote émincés. Ajouter le thym effeuillé et poursuivre la cuisson pendant 2 à 3 minutes. Réserver au chaud.

Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle bien chaude. Saisir les pavés de veau de chaque côté et cuire pendant 6 à 8 minutes en les retournant à mi-cuisson. Les arroser légèrement de sauce teriyaki, parsemer de graines de sésame et déguster sans plus attendre avec les endives braisées et les pleurotes poêlés.

Bon à savoir : si vous n’aimez pas les endives braisées, pas de panique ! Vous pourrez doubler les quantités de pleurotes, de beurre, d’oignon, d’échalote et de thym et cuisinez comme expliqué ci-avant.

Bonus : les pleurotes font très bon ménage avec la bière…

Photo Amélie Roche

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.