Magazine

La Petite Cuisine cuisine comme à la maison et livre à la maison

famille Nègre

On connaissait la French Cuisine, un service traiteur pour les entreprises et l’événementiel fondé par les trois frères Florian, Tom et Jon Nègre. Trois ans et demi plus tard, voici qu’arrive dans le paysage marseillais la Petite Cuisine qui propose aux particuliers un service de restauration avec des plats comme au resto à savourer chez soi… “La consommation change, analyse Jon Nègre. Les clients demandent plus d’authenticité et préfèrent les tables et maisons d’hôte aux prestations impersonnelles des grands groupes”.

A l’origine de l’évolution de leur métier : la pandémie Covid et les mutations contraintes que les confinements successifs ont suscitées. “Nous traversons une période difficile qui ne réjouit personne mais cette transformation obligatoire nous prépare à l’avenir”, poursuit Jon, un rien philosophe. Avec la Petite cuisine, le particulier commande son repas, choisit à la carte comme il le ferait au restaurant. Il est ensuite livré à l’heure de son choix et se régale de bons plats qui ont été travaillés avec un soin comparable à celui d’une cuisine traditionnelle.

La Petite cuisine, lancée voilà quelques mois, mise tout sur une carte d’humeur, “de bons produits que je cuisine avec envie et plaisir”, précise Tom, le cuisinier du trio qui cite ce velouté de chou aux zestes de clémentine ou la mythique soupe à l’oignon, aux croûtons et comté, que servait jadis leur grand-mère. “En trois ans, nous avons beaucoup échangé, croisé les idées, sommes allés voir ici et ailleurs ce qui se faisait et nous avons défini un cadre, explique Jon Nègre. Nous cuisions de saison, affichons nos racines sudistes et authentiques avec des plats élaborés à partir de produits frais”. Qu’ils travaillent en mode traiteur ou pour les particuliers, les trois frères l’assurent : – Que ce soit pour des entreprises, de l’événementiel ou des repas familiaux, le traiteur occupe le segment de la restauration le plus diversifié. On ne fait jamais la même chose”

Famille Nègre

La French cuisine, c’est un service traiteur pour les entreprises et l’événementiel. La Petite Cuisine livre, chez les particuliers, des repas comme au restaurant. Les deux concepts partagent les mêmes valeurs pour les produits frais, locaux et cuisinés le jour même… Le bon goût du fait-maison livré à la maison.

La jeune équipe composée de huit personnes a donc imaginé un packaging sympa, écoresponsable et s’est lancée dans la vente online dès le 1er avril. En trois semaines, la boucle était bouclée et la Petite Cuisine commençait à séduire de plus en plus de particuliers : – Quand une famille ou une entreprise fait appel à vous pour la première fois elle revient ensuite car des liens de proximité et de confidentialité se nouent. Donner à manger à quelqu’un ce n’est pas anodin, notre force consiste dans notre faculté à répondre aux attentes et désirs des clients” dit John. Avec une propension à soigner le service, toujours avec le sourire. Finalement, le télétravail, ça a du bon ! 

La petite cuisine, livraisons 7/7j (sauf samedi midi et dimanche midi) ; tarifs : entrées à partir de 6,90 € ; plats à partir de 12,90 € et desserts à partir de 5 €. Commandes en direct sur le site la-petitecuisine.fr également sur Ubereats et Deliveroo.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter