Toulon-La Garde

La tournée française des bières Peroni fait escale à La Garde, à côté de Toulon. Après Bordeaux et avant Clermont-Ferrand, la House of Peroni s’installe au Ocargo food court de La Garde les 11 et 12 juillet. Dans une ambiance toute amalfitaine, d’où est originaire la marque, sur une belle terrasse à l’italienne, l’heure est à la dégustation de bières et de grignotages en harmonie mets et bières.
• 477, chemin des Plantades, 83130 La Garde, les 11 et 12 juillet.

Lançon-de-Provence

Château Calissanne, rendez-vous Villa Bellevue.- Outre son activité viticole et oléicole, château Calissanne a ouvert en 2022 la Villa Bellevue, qui fut la maison du régisseur du domaine dès 1884. Aujourd’hui, cette bâtisse de l’époque Nabi offre une vue dégagée sur l’étang de Berre et Sainte-Victoire. Elle est devenue un lieu de réception pour les événements d’entreprise ou familiaux. Tout au long de l’été, la Villa Bellevue accueillera des soirées à thème où les participants profiteront d’une ambiance conviviale tout en admirant le coucher de soleil. Un verre de vin de la propriété sera offert à chaque participant. Soirée Independance day le 4 juillet, soirée Dolce vita le 12 juillet, soirée Signature cocorico le 14 juillet, soirée blanche le 18 juillet etc.
• Tarifs, dates et réservations en cliquant ici

Région

C’est le Oaï pour ce grand pastis. Joan, graphiste et fondateur de la marque Oaï of life, et Maristella, aux manettes de Cristal Limiñana, une des dernières fabriques de pastis à Marseille, ont décidé d’aniser notre été en élaborant un pastis marseillais percutant. Le pastis Oaï of Life est un pastis authentiquement marseillais (alors que beaucoup d’autres pastis sont élaborés ailleurs) et sa magie réside dans la synergie entre deux entreprises locales qui incarnent l’esprit et la culture de la ville. En utilisant des ingrédients soigneusement sélectionnés et en appliquant un savoir-faire traditionnel, ce pastis promet une expérience gustative incomparable portée sur l’anis et la réglisse, qui plaira aux amateurs de pastis simples et rafraîchissants. Disponible chez les meilleurs cavistes et épiceries fines de la région ou sur la boutique en ligne de Cristal Limiñana www.cristal-liminana.com

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Art de vivre

Pierre Gagnaire et sa cuisine des 5 saisons

S’il fallait résumer le style Gagnaire, il faudrait répéter cette citation : « La cuisine ne se mesure pas en termes de modernité ou de tradition, on doit juste y lire la tendresse du cuisinier ». Chef hors pair marchant sur des sentiers peu empruntés, Gagnaire est à l’origine de plusieurs grandes tables : « Sketch » à Londres, « Gaya Rive Gauche » à Paris, « les Airelles » à Courchevel, « Twist » au Mandarin Oriental de Las Vegas, « Pierre Gagnaire » à Séoul et à Tokyo, « Reflets » à Dubaï, « Pierre » à Hong Kong et « Pèir » à Gordes, dans le Vaucluse (lire ici aussi). Le plaisir de la table, selon Pierre Gagnaire, s’appuie sur l’excellence du produit aussi simple et humble fût-il. Le navet, la raie, les abats inspirent, dans des assiettes magnifiquement mises en scène, une cuisine généreuse et immédiate.

Un livre, 90 recettes, 30 menus, 5 saisons
livre pierre gagnaireL’envie de transmettre ou tout simplement d’exporter son style ont poussé Gagnaire à publier un ouvrage de recettes à la portée de tous, une sorte d’adaptation de ses best-of pour le grand public. L’idée de cet ouvrage est de faire simple ; simplicité dans les produits utilisés mais aussi et surtout dans leur mise en oeuvre. Pas de bouillon, ni de sauce, ni de cuisson, ni d’assemblage alambiqués ; pas de matériel sophistiqué pour telle ou telle préparation. Le livre se compose de 30 menus, soit 90 recettes, et se découpe en 5 saisons ; la cinquième saison étant ce moment creux entre l’hiver et le vrai printemps durant lequel le cuisinier doit exprimer, malgré la pauvreté du marché, l’idée du renouveau.
Pour chaque saison, les 6 menus proposés respectent la fraîcheur des produits et l’équilibre entre les 3 plats qui les composent : pot-au-feu de veau à l’anis étoilé, endive entière farcie d’abricots secs et de raisins blonds, terrine de sole aux poireaux, pithiviers de viande, oeuf à la berrichonne, gros gnocchi de pois cassés aux cèpes…

Sans oublier les desserts, parmi lesquels le biscuit roulé à la vanille, jus de fraise émulsionné, salade de fruits au Campari, tuile au citron, gelée de pamplemousse rose… auront votre préférence. Une cuisine des 5 saisons, un très beau livre, une idée cadeau pour cuisiniers même (très) amateur(trice)s. Une autre idée du luxe, peut-être le vrai ?

« La cuisine des 5 saisons » de Pierre Gagnaire ; photographies Jacques Gavard – stylisme : Sabrina Fauda-Rôle ; Solar Ed. ; 35 €.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.