Mes recettes

Cuisses de poulet fermier à l’italienne, au pistou et parmesan

poulet fermierPréparation : 30 min / Cuisson : 1 heure

Votre marché pour 4 personnes : 4 cuisses de poulet fermier label rouge ; 250 g de tomates cerises ; 70 g de tomates confites ; 1 pied de basilic ; sel et poivre du moulin ; 200g de copeaux de parmesan.
 Pour l’écrasée de pommes de terre : 400 g de pommes de terre à chair farineuse ; 50 ml d’huile d’olive.
 Pour le pesto : 6 brins de basilic ; 150 ml d’huile d’olive ; 80 g de parmesan en poudre ; 2 cuillères à café de sucre en poudre.

On y va : Commencez par réaliser le pesto. Coupez les branches de basilic, nettoyez-les délicatement. Effeuillez les branches et séchez les feuilles bien soigneusement. Déposez les feuilles de basilic dans votre mortier en pierre ou en bois et ajoutez le sucre. Pilez consciencieusement puis ajoutez ensuite l’huile d’olive et le parmesan. Pilez bien le tout afin d’obtenir une préparation homogène. Salez et poivrez à votre convenance. Préchauffez le four à 180°C. Déposez les cuisses de poulet fermier label rouge dans un grand plat à gratin et nappez-les de pesto. Faites cuire 40 minutes.
 Pendant ce temps, déposez les pommes de terre non épluchées dans une casserole d’eau froide salée et faites cuire pendant 20 à 25 minutes. Lorsqu’elles sont cuites, épluchez-les et écrasez-les en ajoutant l’huile d’olive puis poivrez. Découpez ensuite les tomates cerises et les tomates confites en morceaux. Sortez le plat de poulet fermier label rouge du four, déposez des morceaux de tomates cerises et de tomates confites, des feuilles de basilic frais et des copeaux de parmesan. N’hésitez pas à ajouter du pesto frais en supplément si vous le souhaitez. Servez aussitôt avec l’écrasée de pommes de terre.

Bonus : nos idées de recettes à base de poulet label rouge.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter