Art de vivre

Vous aussi, faites livrer les Pizzas du Cœur aux personnels soignants de Marseille

Pizzas du CœurTous les soirs depuis dimanche 22 mars dernier, des dizaines de pizzas sont livrées gratuitement au personnel soignant dans certains hôpitaux de Marseille. « Cette opération, les Pizzas du Cœur, est née d’une idée que j’ai eue un soir par hasard, raconte Jérémy Mayen, 24 ans. Le jeune étudiant en 3e année de kiné était confiné chez lui avec interdiction de sortie… Mais je voulais agir pour les blouses blanches, dit-il. Ce sont des potes qui sont en première ligne, avec les pharma, dentaires, médecins et les sage-femmes on partage tous le même campus ! »
Alors, avec quelques copains, une cagnotte est créée sur leetchi.com et une cinquantaine de donateurs réussissent à rassembler 600 €. « Et le dimanche soir, 22 mars, on a fait livrer des pizzas aux hôpitaux Nord, Timone et à l’Institut Paoli-Calmettes », se réjouit Jérémy. L’émotion a été immense au point que les donateurs de la première heure ont donné un nom à leur opération : les Pizzas du Cœur et décidé de faire vivre ce mouvement de fraternité.

« Tous les jours, nous travaillons avec une pizzéria qui accepte le principe de l’opération, dit Jérémy Mayen. Soir après soir, nous changeons de pizzéria parce que nous ne voulons pas favoriser une seule adresse mais au contraire faire travailler un maximum de gens. La solidarité ça marche aussi pour les entreprises qui ont besoin de faire du chiffre d’affaires », assure ce Marseillais « qui aime sa ville plus que tout et qui est abonné à l’OM depuis l’âge de 10 ans ».

Pizzas du CœurIl faut faire vivre la cagnotte
Pour la livraison des pizzas, Jérémy fait appel à un seul livreur car « on doit garder en tête l’idée que nous devons tous rester à la maison et sortir le moins possible » prévient Mayen soucieux de limiter les risques d’exposition. A chaque fois, le livreur est formé aux gestes anti-Covid-19. Il est équipé de gants, de masques, et il est tenu de déposer les pizzas à l’accueil de l’hôpital sans jamais y entrer : « Les pizzas sont accompagnées d’une lettre qui explique le pourquoi de notre action, d’où vient l’argent et qui participe », souffle le supporter de l’OM.

Pizzas du CœurMaintenant que l’opération est lancée, il faut faire vivre la cagnotte et livrer des pizzas chaque soir à des équipes sur-sollicitées. Les Pizzas du Cœur ont besoin de nous, la chaîne de solidarité se poursuit et le Grand Pastis en sera un des maillons. Vous aussi !

Lien vers la cagnotte des Pizzas du Cœur c’est ici

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux