En direct du marché

Pour la Saint-Sylvestre, Hugo descend à la cave

3champagnecolonneVous croiserez Hugo Noël dans son magasin du boulevard Baille ou, si vous êtes chanceux, dans son deuxième point de vente de la rue Grignan. Dans ses deux caves, il propose une sélection des ses coups de coeur et bonnes bouteilles. A quelques heures du réveillon de la Saint-Sylvestre, il nous présente ses meilleurs flacons.

Un champagne pour l’apéritif : “Le Jacquesson cuvée 737 est un champagne tout en droiture, cristallin, à dominante de chardonnay sur une base de millésime 2009. J’aime ce champagne crayeux, minéral qui met en appétit et réveille les papilles”.
Comptez une quarantaine d’euros la bouteille.

Une entrée, un poisson : “Je suis tombé amoureux des sancerres, de la cuvée des Quarterons de Sébastien Riffault, millésime 2012 en particulier. Sébastien Riffault travaille en biodynamie, ses vins sont souvent très trash mais cette cuvée est très accessible au grand public. Il s’agit d’un vin tout en pureté, avec des sauvignons très élancés aux notes de fruits exotiques”.
Comptez aux environs de 19 euros la bouteille.

Un plat, une viande : “Traditionnellement, on sert une volaille. Sur un chapon par exemple, je suggère les Roc d’Anglade de Rémi Pédréno. Ce jeune vigneron, adepte de la culture bio, s’est installé sur les terres de Langlade, dans le Gard, et y produit depuis quelques années des vins structurés et élégants. Le vin que je conseille est un vin de pays du Gard dont tous les restos étoilés Michelin sont dingues. C’est un vin à base de carignan et de syrah majoritaire, élevé des des fûts de chêne autrichien”.
Comptez de 25 à 45 euros selon les millésimes.

Un dessert, quels champagnes ? “Je conseille souvent d’oublier le champagne sur le chocolat et les desserts très sucrés, l’accord est très rarement heureux. En revanche, sur des desserts fruités, il y a de quoi faire. Je conseille le blanc de blanc des champagnes Lallier, très beurré et un peu gras, servi à 10°C, il conviendra à merveille à un sabayon au champagne pour un accord tonique”.
Comptez 40 euros la bouteille.

“J’ai aussi un coup de coeur pour un petit champagne de propriétaire ; le Magelie du domaine Bernard Gaucher est issu d’un assemblage à dominante de pinot noir et chardonnay. Un champagne gourmand produit sur la Côte des Bar dans l’Aube que je sers aux amis”.
Comptez 25 euros la bouteille.

La Cave de Baille, 133, boulevard Baille, Marseille 5e arr. ; 04 96 12 05 68
La Cave de Grignan, 59, rue Grignan, Marseille 6e arr. ; 04 91 33 46 59.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter