En direct du marché

Pour la Saint-Sylvestre, Hugo descend à la cave

3champagnecolonneVous croiserez Hugo Noël dans son magasin du boulevard Baille ou, si vous êtes chanceux, dans son deuxième point de vente de la rue Grignan. Dans ses deux caves, il propose une sélection des ses coups de coeur et bonnes bouteilles. A quelques heures du réveillon de la Saint-Sylvestre, il nous présente ses meilleurs flacons.

Un champagne pour l’apéritif : « Le Jacquesson cuvée 737 est un champagne tout en droiture, cristallin, à dominante de chardonnay sur une base de millésime 2009. J’aime ce champagne crayeux, minéral qui met en appétit et réveille les papilles ».
Comptez une quarantaine d’euros la bouteille.

Une entrée, un poisson : « Je suis tombé amoureux des sancerres, de la cuvée des Quarterons de Sébastien Riffault, millésime 2012 en particulier. Sébastien Riffault travaille en biodynamie, ses vins sont souvent très trash mais cette cuvée est très accessible au grand public. Il s’agit d’un vin tout en pureté, avec des sauvignons très élancés aux notes de fruits exotiques ».
Comptez aux environs de 19 euros la bouteille.

Un plat, une viande : « Traditionnellement, on sert une volaille. Sur un chapon par exemple, je suggère les Roc d’Anglade de Rémi Pédréno. Ce jeune vigneron, adepte de la culture bio, s’est installé sur les terres de Langlade, dans le Gard, et y produit depuis quelques années des vins structurés et élégants. Le vin que je conseille est un vin de pays du Gard dont tous les restos étoilés Michelin sont dingues. C’est un vin à base de carignan et de syrah majoritaire, élevé des des fûts de chêne autrichien ».
Comptez de 25 à 45 euros selon les millésimes.

Un dessert, quels champagnes ? « Je conseille souvent d’oublier le champagne sur le chocolat et les desserts très sucrés, l’accord est très rarement heureux. En revanche, sur des desserts fruités, il y a de quoi faire. Je conseille le blanc de blanc des champagnes Lallier, très beurré et un peu gras, servi à 10°C, il conviendra à merveille à un sabayon au champagne pour un accord tonique ».
Comptez 40 euros la bouteille.

« J’ai aussi un coup de coeur pour un petit champagne de propriétaire ; le Magelie du domaine Bernard Gaucher est issu d’un assemblage à dominante de pinot noir et chardonnay. Un champagne gourmand produit sur la Côte des Bar dans l’Aube que je sers aux amis ».
Comptez 25 euros la bouteille.

La Cave de Baille, 133, boulevard Baille, Marseille 5e arr. ; 04 96 12 05 68
La Cave de Grignan, 59, rue Grignan, Marseille 6e arr. ; 04 91 33 46 59.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.