Art de vivre

Provence Prestige, l'art de vivre en Provence tient salon

provence prestigeVingt-et-un ans, presqu’une génération, et voilà le rendez-vous de Provence Prestige élevé au rang des fêtes institutionnelles qui rythment le calendrier provençal… Ce jeudi 25 novembre a été donné le coup d’envoi du salon de l’art de vivre en Provence au palais des congrès d’Arles. 150 exposants, pas tous originaires de Provence puisque beaucoup arrivaient du Gard et de l’Hérault, 3 500 m² de halls d’exposition et 4 points de restauration : voilà pour la partie chiffres. Pour ce qui est des incontournables à visiter, outre les santonniers (Fouque, Arterra, Escoffier), on recense quelque 56 artisans issus des métiers de bouche. On ne saurait trop vous conseiller de parcourir les stands de fruits confits Lilamand, des biscuits du Petit Duc, des nougats Silvain et des chocolats de Sylvie et Florian Courreau de la Cour des Saveurs. Côté salé, le domaine des Bastidettes, le syndicat AOP du taureau de Camargue, le Fromage de Camargue et la charcuterie Pinel avancent de sérieux arguments. Enfin, parmi les 14 représentants “boissons” du salon, les Cafés de la Major, les Pressoirs de Provence, la Brasserie artisanale de Beaucaire, la Brasserie artisanale du Sud et la Distillerie Manguin apparaissent comme incontournables.

A voir absolument également, une exposition d’oeuvres sur le thème “Van Gogh et la chaise”. Cette année, les organisateurs ont eu l’excellente idée de demander à des artistes et designers de travailler sur le thème de la chaise et de Van Gogh. Il en résulte, une étonnante et passionnante exposition présentant la vision et les interprétations que ces créateurs portent sur cette intéressante association. Avec les stands d’art de la table, de décoration, de bijoux et autre libraire, le salon Provence Prestige ambitionne d’accueillir au moins autant de visiteurs que lors des précédentes éditions. Et peut-être battra-t-il le record des 30 000 personnes accueillies l’an dernier ?

Du jeudi 26 au lundi 30 novembre 2015, de 10h à 19h au palais des congrès d’Arles (avenue de la 1ère Division France Libre),
nocturne vendredi 27 jusqu’à 23 h. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, demi-tarif pour les 12-18 ans et les groupes dès 20 personnes.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.