Magazine

Rencontres de Vaudieu : Philippe Zemmour haut-la-main

vaudieu 2C’est le jeune chef Philippe Zemmour (le Bistro du’O à Vaison-la-Romaine) qui a remporté, il y a quelques  jours, le concours culinaire des « Rencontres gourmandes de Vaudieu ». Ce concours de cuisine se déroule au château de Vaudieu, propriété de Laurent Bréchet sur le territoire de l’appellation châteauneuf-du-pape. Les cuisiniers Edward Cristaudo (le Crillon à Murs) et Julien Allano (Au clair de la Plume à Grignan) se sont alloués respectivement, la 2e et 3e marche du podium.
Ce concours saisonnier, a pour objectif de réunir les jeunes chefs qui « montent ». Les plus talentueux de la région se rencontrent donc autour d’un thème fédérateur : le respect des saisons et des produits. Chaque trimestre, trois chefs réalisent un plat correspondant à la saison et du vin qui lui est attribué. A chaque manifestation, la Famille Bréchet, invite un ami vigneron qui présente les vins de sa région.
Quatre rencontres sont organisées chaque année (une par saison) ; à l’issue des 4 rencontres, les 4 gagnants s’affrontent pour remporter le titre de jeune chef de l’année.
Au jury de cette première session, Michel Hidalgo (ancien entraîneur de foot), Manuel Amoros (ancien footballeur), Jean-Philippe Durand (responsable de la cellule de recrutement à l’Olympique de Marseille), Serge Dupire (Plus belle la vie) faisaient notamment partie du jury joyeusement animé par Edouard Loubet (Bastide de Capelongue).

Le gagnant de la victoire annuelle remportera 6 magnums de Vaudieu Blanc 2010
Le deuxième, 6 bouteilles de Clos du Belvédère 2011
Le troisième, 12 bouteilles de Bosquet 2011

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.