Magazine

Fin novembre, le restaurant Lacaille change de chef et de propriétaires

Kloniecki LacailleL’adresse tournait “plutôt très bien” et c’est donc en toute liberté qu’Alexis et Antonia Kloniecki ont pris la décision de quitter le restaurant qu’ils avaient fondé voilà 3 ans à la Plaine. “L’idée nous trottait en tête depuis un petit moment, confesse Antonia Kloniecki, et nous avons pris la décision de partir pour nos enfants. On souhaite leur donner un meilleur cadre de vie, nous voulons les voir grandir et Marseille, comme on vous l’a déjà dit, est une ville dense, gigantesque et on ne veut pas laisser passer le temps”.

Que va faire le jeune couple ? La question reste sans réponse pour le moment : “Nous réfléchissons à partir à la campagne avec un projet de chambre-restaurant d’hôtes mais c’est risqué. Alors nous réfléchissons aussi à un projet urbain, dans une ville plus petite”, poursuit Antonia. Cette dernière est tombée folle amoureuse du Luberon voilà quatre ans, lorsqu’elle a visité le massif pour la première fois et avoue “ne penser qu’à ça” mais c’est “l’opportunité qui nous décidera, lâche-t-elle. Nous avons subi une forte pression pendant 3 ans, alors on espère rebondir en 2019-2020, on se laisse une bonne année pour trouver”.

Lacaille a été “confié” au duo Marc Ouvray et Xavier Baup. Le premier aura la responsabilité du poste salé, le second, en qualité d’ancien chef pâtissier au Petit-Nice, gérera les desserts. De formation classique, ayant exercé à Paris dans de vénérables maisons, Marc Ouvray et Xavier Baup “sont tombés sous le charme” de ce restaurant selon les propres termes d’Antonia Kloniecki. “Nous, nous ne voulions pas vendre, nous voulions transmettre et on cherchait des candidats sérieux et travailleurs. Ils ont du talent et sauront pérenniser l’affaire, la faire vivre et c’est important car on ne voulait pas confier notre bébé à n’importe qui”.

Le couple Kloniecki part avec un sentiment mêlé de pincement au coeur et de soulagement, content du parcours effectué : “Nous laissons Lacaille entre de bonnes mains, ce sont des gens honnêtes” dit-il. Le dernier service du chef Alexis aura lieu le 29 novembre 2018…

Lacaille, 42, rue des Trois Mages, 6e arr. ; résas au 09 86 33 20 33.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter