Magazine

Restaurant les Inséparables, il était une fois trois complices à Aix…

les inséparablesComplicité et passion partagée pour le métier : les Inséparables ouvrent leur restaurant à Aix-en-Provence. Premier service, samedi soir, 3 novembre avec un triumvirat de trentenaires qui vivent cette installation avec un rare enthousiasme. Aux commandes, Mathieu Jego, 35 ans, Christophe Bonanno, 33 ans et Mathias Hamard, 28 ans. « Nous avons voulu quitter le Val d’Oise en quête d’un nouveau cadre de vie », avance Mathieu Jego. Ce dernier travaillait avec Christophe Bonanno dans un restaurant gastronomique : « Initialement, c’était une adresse aux propositions bistrotières et peu à peu, Christophe a sophistiqué la carte pour tendre vers une cuisine gastronomique ». Le parcours de Bonanno est classique : école hôtelière dans le Val d’Oise et formation en alternance dans un restaurant étoilé. Le parcours ensuite est éloquent : de l’Astrance au Laurent en passant par les Ambassadeurs au Crillon, Bonanno a fait ses Humanités sous les étoiles. « C’est parce qu’il avait des attaches familiales à Châteauneuf-le-Rouge que nous avons eu l’idée de venir ici » poursuit Mathieu Jégo.

Les deux autres compères, Mathias le francilien et Mathieu le normand, n’ont guère eu besoin de se faire prier. La visite de ce restaurant de grande notoriété à Aix a achevé de les convaincre de s’installer avenue de la Reine Astrid. « Tout le monde peut s’identifier à notre parcours et tout le personnel est membre à part entière de l’aventure », avertit Mathieu Jego. A la carte, un damier de saint-jacques et betterave en carpaccio sur une crème acidulée-iodée, un ris de veau croustillant-foie gras de canard mi-cuit aux noisettes grillées et salsifis aux truffes, une ballotine de sole à la tapenade d’olive noires et poutargue râpée sur une fondue de poireaux-sauce vin jaune, un filet de bœuf poêlé sauce vin rouge-chou rouge aux marrons dans une pommes de terre fondante safranée…

Produits et circuits courts
« Nous revendiquons une cuisine de goûts et de produits de saison avec de beaux dressages, dit Jego. La carte changera tous les mois et demi et la formule déjeuner évoluera chaque semaine ». Pour mener à bien le travail et satisfaire ses exigences, l’équipe a commencé à prospecter ses fournisseurs, à l’instar de Bruno Cayron à Tourves dans le Var : « On est fan de cet agriculteur qui travaille avec la nature, chez lui pas de pesticides, pas de produits phytosanitaires, il répond à tous nos voeux de circuits courts ».

Avec 52 couverts en salle et à peine plus en terrasse, les Inséparables se partageront la tâche : quatre éléments en cuisine et trois en salle. Mathias, Mathieu et Christophe inaugureront leur restaurant vendredi 2 au soir. Passée la fête, passé le saint, les choses sérieuses commenceront le lendemain.

Les Inséparables, 4, avenue Reine Astrid, 13090 Aix-en-Provence ; infos au 04 42 27 90 32. Menu déjeuner 26 et 29 €. Carte 35-50 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.