Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Magazine

Restaurant les Inséparables, il était une fois trois complices à Aix…

les inséparablesComplicité et passion partagée pour le métier : les Inséparables ouvrent leur restaurant à Aix-en-Provence. Premier service, samedi soir, 3 novembre avec un triumvirat de trentenaires qui vivent cette installation avec un rare enthousiasme. Aux commandes, Mathieu Jego, 35 ans, Christophe Bonanno, 33 ans et Mathias Hamard, 28 ans. « Nous avons voulu quitter le Val d’Oise en quête d’un nouveau cadre de vie », avance Mathieu Jego. Ce dernier travaillait avec Christophe Bonanno dans un restaurant gastronomique : « Initialement, c’était une adresse aux propositions bistrotières et peu à peu, Christophe a sophistiqué la carte pour tendre vers une cuisine gastronomique ». Le parcours de Bonanno est classique : école hôtelière dans le Val d’Oise et formation en alternance dans un restaurant étoilé. Le parcours ensuite est éloquent : de l’Astrance au Laurent en passant par les Ambassadeurs au Crillon, Bonanno a fait ses Humanités sous les étoiles. « C’est parce qu’il avait des attaches familiales à Châteauneuf-le-Rouge que nous avons eu l’idée de venir ici » poursuit Mathieu Jégo.

Les deux autres compères, Mathias le francilien et Mathieu le normand, n’ont guère eu besoin de se faire prier. La visite de ce restaurant de grande notoriété à Aix a achevé de les convaincre de s’installer avenue de la Reine Astrid. « Tout le monde peut s’identifier à notre parcours et tout le personnel est membre à part entière de l’aventure », avertit Mathieu Jego. A la carte, un damier de saint-jacques et betterave en carpaccio sur une crème acidulée-iodée, un ris de veau croustillant-foie gras de canard mi-cuit aux noisettes grillées et salsifis aux truffes, une ballotine de sole à la tapenade d’olive noires et poutargue râpée sur une fondue de poireaux-sauce vin jaune, un filet de bœuf poêlé sauce vin rouge-chou rouge aux marrons dans une pommes de terre fondante safranée…

Produits et circuits courts
« Nous revendiquons une cuisine de goûts et de produits de saison avec de beaux dressages, dit Jego. La carte changera tous les mois et demi et la formule déjeuner évoluera chaque semaine ». Pour mener à bien le travail et satisfaire ses exigences, l’équipe a commencé à prospecter ses fournisseurs, à l’instar de Bruno Cayron à Tourves dans le Var : « On est fan de cet agriculteur qui travaille avec la nature, chez lui pas de pesticides, pas de produits phytosanitaires, il répond à tous nos voeux de circuits courts ».

Avec 52 couverts en salle et à peine plus en terrasse, les Inséparables se partageront la tâche : quatre éléments en cuisine et trois en salle. Mathias, Mathieu et Christophe inaugureront leur restaurant vendredi 2 au soir. Passée la fête, passé le saint, les choses sérieuses commenceront le lendemain.

Les Inséparables, 4, avenue Reine Astrid, 13090 Aix-en-Provence ; infos au 04 42 27 90 32. Menu déjeuner 26 et 29 €. Carte 35-50 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.