Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Mickaël et Olivia Féval inaugurent le restaurant Molène, leur deuxième adresse aixoise

restaurant Molène
Photo de famille en Bretagne : le couple de restaurateurs aixois rend hommage à l’île de Molène

Ils ont tenu le secret bien longtemps, jusqu’à la signature, lundi 19 mars dernier, actant la reprise d’un restaurant du centre ancien d’Aix-en-Provence. « Ce restaurant, c’est un peu le retour à mes amours de toujours, reconnaît Mickaël Féval, le propriétaire du restaurant éponyme de la Petite rue Saint-Jean. Cette nouvelle table dressera ses couverts vers la mer et sera tout entière vouée aux poissons. C’est mon second, Julien Courtin, qui en sera le chef. Julien aurait pu choisir de voler de ses propres ailes mais il a préféré rester dans notre giron et ce restaurant lui permettra de s’exprimer » poursuit Féval.
Parce que l’adresse était en parfait état, parce que la cuisine était prête à fonctionner, les deux cuisiniers, Féval et Courtin, ont décidé de se lancer immédiatement. Après l’inauguration qui rassemblera leurs proches le dimanche 25 mars, les premiers clients seront accueillis le mardi 27 mars. « J’aime quand les choses sont actives, sourit Féval qui nuance, mon épouse Olivia s’occupera de quelques évolutions dans la déco, elle fait ça bien mieux que moi ».

Le restaurant s’appellera Molène, un îlot au large de la ville bretonne de Trebeurden dans laquelle Olivia a ses attaches familiales : « Nous avons là-bas une maisonnette face à la mer, cette île, c’est notre point de chute en été. Avec les enfants, on pose les filets pour les bars, on soulève les cages à homards, on ramasse les coques et crevettes ». Comme une vague de Bretagne au coeur de la Provence.

Avec les coquillages du Roy René ou Toinou, Aix possède une offre coquillages conséquente mais les tables de poisson sont assez rares : « La carte sera orientée mer et rivière avec quelques coquillages, avertit Féval, et nos tarifs s’échelonneront de 33 € au déjeuner à 52 € environ le soir ». La carte ne sera pas figée car, dixit le cuisinier, « quand on veut du beau on achète ce que le bateau ramène ; on ne décide pas d’un beau maigre ou d’un beau saint-pierre, on fait avec la pêche du jour avec les tailles ou les poissons qu’on trouve ». Et le duo du restaurant Molène d’expliquer qu’en allant sur le marché d’Aix trois fois par semaine, il y trouvera l’inspiration pour des accompagnements de saison et locaux, « comme les asperges qui pointent le bout de leur tige en ce moment »… C’est le printemps, les nouvelles tables éclosent.

Restaurant Molène, 31 bis, rue Manuel à Aix-en-Provence ; infos au 04 42 39 81 88. Ouverture le 27 mars.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.