Carnet de cave

Le rosé les Vilaines 2020 est arrivé, l’été peut commencer

les Vilaines 2020

La saison 5 est lancée ! Le rosé des Vilaines, millésime 2020 déferle sur Paris en attendant une arrivée en Provence, le 19 juin, concomitante avec la réouverture des terrasses. Ce « vin de filles que les garçons adorent » est né d’une amitié entre trois copines exerçant dans les métiers de la communication. Géraldine, Emmanuelle et Anne ont demandé à Gabriel Giusiano, vigneron du domaine de Pey Blanc, à Aix, de mettre en bouteille ce vin idéal, celui qu’elles rêvaient de consommer. La suite, on la connaît, c’est un succès qui se confirme d’année en année.

De la maison Plisson à la Grande Epicerie
« Le millésime 2020 est composé à 60% de grenache, 25% syrah et 15% de cinsault et les vignes sont cultivées selon les principes de l’agriculture  raisonnée consistant en des techniques prophylactiques portant sur des travaux mécaniques ou manuels », explique le vigneron de Pey Blanc. « Lors de l’assemblage, la délicatesse du grenache nous a immédiatement séduites avec sa palette d’arômes délicats et subtils » avance Géraldine. « En finale, la longueur en bouche nous a définitivement conquises par sa persistance et l’évocation d’une terre de caractère » complète sa copine Emmanuelle. Des notes de dégustation très largement partagées ; à Paris, la cave de la Grande Epicerie (Bon Marché), les Caves de Bacchus, maison Plisson ou le café de Flore renouvellent leur confiance dans ce rosé provençal qui, cette année, a reçu une médaille d’or au concours international de Francfort, « une récompense d’autant plus importante pour nous que le jury est top niveau » précise Emmanuelle.

Une bonne nouvelle chasse l’autre ; pour l’été 2021, les Vilaines ont demandé à François Martinez, glacier à Montreuil, de créer une glace au rosé. Réputé pour ses parfums originaux, l’artisan a travaillé trois semaines durant pour fixer la recette d’un spécialité façon sorbet très turbiné offrant une texture proche de celle des glaces à l’italienne. Ce rosé, 100 % vegan est garanti sans émulsifiants, à base d’ingrédients exclusivement végétaux. « Cette glace garde les saveurs fidèles d’un rosé, à 30% de sucre titrant à 6 degrés » avancent les Vilaines qui ne ratent jamais l’occasion d’une dégustation. Côté desserts, les fraises, autre symbole de l’été par excellence, s’imposent en fraisier ou en salade. Quant au vin, il sera l’ami des petits farcis provençaux, des côtelettes d’agneau grillées aux herbes, d’un tian de légumes, de charcuteries et des pique-nique. Les Vilanes est arrivé, l’été peut commencer.

Rosé les Vilaines 2020, 75 cl, prix de vente public : 12 € HT. A Paris, le café de Flore, le Castiglione (235, rue Saint-Honoré), Grande Epicerie du bon Marché, le Repaire de Bacchus, maison Plisson, Paris Divin (185, rue du Faubourg Saint-Honoré), etc. En Provence, le Relais de la Magdeleine à Gémenos, le château de La Pioline par Pierre Reboul. A Marseille Epicerie Maison Gourmande, les Canons de Vauban, le Bar des Amis, le Rowing club ; à Aix, Oenodépôt, Monsieur Chou ;  à Arles, hôtel les Cabanettes, guinguette Kayak Vert, etc.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.