Mes recettes

Rôti de veau au chèvre fondant

Roti de veau au chevre fondant

Préparation : 15 min / Cuisson : 45 min

Votre marché pour 4 personnes : 1 rôti de veau de 800 g à 1 kg ; 2 crottins de Chavignol ou des chèvres de Provence affinés ; 2 tomates ; 2 branches de thym ; 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ; sel et poivre.

On y va : préchauffer le four à 170°C (Th. à peine 6). Couper les crottins de Chavignol et les tomates en tranches épaisses. Chauffer une grande poêle avec l’huile et colorer le rôti de veau sur toutes ses faces. Pratiquer des incisions profondes dans le rôti de veau, comme pour le trancher, garnir chaque entaille de fromage de chèvre et de tomate en alternant. Saler et poivrer le rôti de veau, le saupoudrer de thym émietté, le déposer dans un plat et le cuire 35 minutes au four. Servir le rôti de veau au chèvre fondant accompagné d’un pesto vert et d’aubergines grillées à l’huile d’olive ou de pâtes fraîches au basilic.

Les bons trucs : ce plat se déguste, au choix, chaud ou froid. Pour varier la préparation, vous remplacerez le chèvre par du gorgonzola et les tomates fraîches par des tomates séchées.

Bonus : les paupiettes de veau ou les escalopes de veau farcies au chèvre et romarin devraient aussi vous plaire

Photo Jean-François Mallet

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter