Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Région

L’union des œnologues de France vient de dévoiler le palmaréès des 41e Vinalies qui se sont tenues à Dijon à la fin du mois de mars. 46 dégustateurs ont goûté 1827 vins ; 505 bouteilles ont été primées dont 202 blancs, 188 rouges et 110 rosés. La palme « Rhône-Provence-Corse » a été attribuée à la cuvée des Vignerons du Luc, Côtes de Provence « Notre Dame des Anges », Baleti Manifi, Rosé, 2023 (avec 97/100 points). Le palmarès Provence se compose de 98 médailles (17 grand or, 45 or et 36 argent).

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Magazine

Rudy Ricciotti, un architecte visionnaire… au franc parler

C’est à Bandol que vit l’un des grands noms de l’architecture française contemporaine. Rudy Ricciotti, concepteur du totémique Mucem à Marseille ou encore du ténébreux Pavillon noir à Aix-en-Provence, est un esprit haut en couleur toujours le pied à l’étrier en quête de nouveaux chantiers. À Marseille, l’architecte de 64 ans s’est lancé il y a 3 ans dans le chantier de la tour Mirabeau et contribue au projet de skyline d’Euroméditerranée. Dans ce building, jouxtant la tour CMA-CGM, quelque 85 mètres d’agences et de bureaux seront répartis sur une quinzaine d’étages. Un projet qui n’effraie en rien Rudy Ricciotti, un caractère solaire et enthousiaste. Confidences en mode #jemeprendspasausérieux d’un incroyable et très attachant Monsieur.

Rudy Ricciotti

Votre principal trait de caractère ?
Je trouve que je suis quelqu’un de plutôt ennuyeux.

Votre principal défaut ?
Je suis mou, je prends mon temps.

Ce que vous aimeriez être ?
Une brebis, ça gambade tranquillement dans les champs.

Votre héro dans la fiction ?
Fernandel, il était génial.

Un livre de chevet ?
« La chèvre de Monsieur Seguin »

Votre chantier le plus mémorable ?
Hum.. La maison de mon cousin, j’en garde plusieurs bons souvenirs.

Vous êtes plutôt blanc, rouge ou rosé ?
Aucun, je suis polychrome et sans idée.

Votre plus grande fierté ?
Je crois que c’est d’arriver encore à bander.

Ceux sans qui vous n’auriez jamais réussi ?
Ma mère.

Ce que vous détestez par dessus tout ?
Comme beaucoup de monde, les feux rouges !

Un restaurant pour lui dire « je t’aime » ?
Je me vois bien attablé au restaurant du Géant Casino à Plan-de-Campagne…

La faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?
Le pet, c’est toujours amusant.

Votre devise ?
Au temps pour moi !

Recueilli par Axel Gède / photo DR

Agence Rudy Ricciotti, 17, boulevard Victor-Hugo à Bandol ; infos au 04 94 29 52 61.