Magazine

Rudy Ricciotti, un architecte visionnaire… au franc parler

C’est à Bandol que vit l’un des grands noms de l’architecture française contemporaine. Rudy Ricciotti, concepteur du totémique Mucem à Marseille ou encore du ténébreux Pavillon noir à Aix-en-Provence, est un esprit haut en couleur toujours le pied à l’étrier en quête de nouveaux chantiers. À Marseille, l’architecte de 64 ans s’est lancé il y a 3 ans dans le chantier de la tour Mirabeau et contribue au projet de skyline d’Euroméditerranée. Dans ce building, jouxtant la tour CMA-CGM, quelque 85 mètres d’agences et de bureaux seront répartis sur une quinzaine d’étages. Un projet qui n’effraie en rien Rudy Ricciotti, un caractère solaire et enthousiaste. Confidences en mode #jemeprendspasausérieux d’un incroyable et très attachant Monsieur.

Rudy Ricciotti

Votre principal trait de caractère ?
Je trouve que je suis quelqu’un de plutôt ennuyeux.

Votre principal défaut ?
Je suis mou, je prends mon temps.

Ce que vous aimeriez être ?
Une brebis, ça gambade tranquillement dans les champs.

Votre héro dans la fiction ?
Fernandel, il était génial.

Un livre de chevet ?
“La chèvre de Monsieur Seguin”

Votre chantier le plus mémorable ?
Hum.. La maison de mon cousin, j’en garde plusieurs bons souvenirs.

Vous êtes plutôt blanc, rouge ou rosé ?
Aucun, je suis polychrome et sans idée.

Votre plus grande fierté ?
Je crois que c’est d’arriver encore à bander.

Ceux sans qui vous n’auriez jamais réussi ?
Ma mère.

Ce que vous détestez par dessus tout ?
Comme beaucoup de monde, les feux rouges !

Un restaurant pour lui dire « je t’aime » ?
Je me vois bien attablé au restaurant du Géant Casino à Plan-de-Campagne…

La faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?
Le pet, c’est toujours amusant.

Votre devise ?
Au temps pour moi !

Recueilli par Axel Gède / photo DR

Agence Rudy Ricciotti, 17, boulevard Victor-Hugo à Bandol ; infos au 04 94 29 52 61.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.