Mes recettes

Salade croquante de betteraves aux noisettes

betteraves

Préparation : 10 min / pas de cuisson betteraves

Votre marché pour 4 personnes : 2 belles betteraves rouges cuites (tu les trouveras chez ton primeurs ou en grandes surfaces. Achetée cuite, la betterave est prête à l’emploi) ; 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin ; 1 cuillère à café de moutarde ; 2 cuillère à soupe d’huile de noisette ; 1 cuillère à soupe d’huile neutre (pépins de raisin, tournesol ou arachide) ; 1 pincée de sel , 1 pincée de poivre et 3 cuillères à soupe bombées de noisettes décortiquées.

On y va : demande à papa, à maman ou à un adulte avec toi de peler les betteraves. Ensuite, tu utiliseras un couteau au bout arrondi pour tailler les betteraves en petits dés ou en bâtonnets.
Fais attention car la betterave va colorer tes mains en rouge, il faudra les laver deux ou trois fois pour que ça parte, ne t’inquiète pas. Ensuite, tu prépares la sauce dans le fond du saladier en ajoutant dans cet ordre vinaigre, le sel, le poivre, la moutarde et enfin les huiles. Bien mélanger entre chaque ajout puis assaisonner les betteraves.
Concasser les noisettes dans un mortier avec un pilon (à défaut, placer les noisettes dans un sachet plastique emballé dans un torchon puis frapper pas trop fort pour ne pas les réduire en poudre – avec un petit maillet). Ensuite, demande à un grand de faire chauffer une poêle à sec, sans ajout de matières grasses et tu mets dedans les noisettes concassées. Dès que ça commence à brunir et à sentir bon, tu retires la poêle du feu. Parsemer la salade de betteraves de noisettes encore chaudes, pour de savoureux contrastes chaud-froid et croquant-moelleux !

Bonus : vous proposerez cette variante avec du fromage de chèvre, les enfants en raffolent. La betterave est un antioxydant puissant très recommandé pour lutter contre les antiradicaux libres. A consommer sans modération !

Photo Philippe Colin

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.