En direct du marché

Savim de printemps : si tu ne vas pas à la ferme…

Savim de printemps 2018Si tu ne vas pas à la ferme, c’est la ferme qui viendra à toi. telle pourrait être la devise du Savim, salon de la gastronomie qui se tient jusqu’au lundi 26 mars prochain. Quatre jours de rencontres entre le public et les producteurs, vignerons, fermiers, fromagers, éleveurs… une carte gastronomique d’un peu plus de 5500 m2 au hall1 du parc Chanot. Parmi les incontournables de cette session, proximité avec les fêtes de Pâques oblige, la découverte de Stéphane Roux, chocolatier installé à Pertuis depuis 10 ans. L’artisan propose plus de 60 recettes de bonbons au chocolat parmi lesquels un remarquable kalamansi, un mix de ganaches de chocolats noir et au lait et kalamansi pour la note acide et tendue, le crumble noisette, chocolat noir-praliné croustillant au goût de noisette. “J’ai aussi pris l’initiative de créer ma propre plantation au Costa Rica, dans la région de Turrialba, explique Stéphane Roux. Ce qui me permettra, dans quelques mois de proposer des chocolats de la plante à la dégustation”.
Savim de printemps 2018Les incontournables du Savim de printemps 2018 sont là, à l’image de Serge Clavel et ses fameux berlingots de Carpentras, ou du domaine Gavoty et ses fameux vins. A découvrir encore absolument, le Cheninsolite 2016 blanc du domaine Cady, un vin de Loire bio au nez fugace, très frais, appétant compagnon de cochonailles à l’apéritif ou de virils fromages corses. Côté vins rouges, le Nuit noire de Parazols, un minervois 2014 que l’écrivain Colette aurait pu qualifier “d’onctuave” et vanter toute la “sphéricité” mérite que vous le goûtiez. Le lundi 26 mars sera tout à la fois le dernier jour de l’édition de printemps mais aussi le jour où de nombreux professionnels viennent arpenter les allées du salon : “Ils viennent ici à la découverte de produits parfaits qu’ils pourront mettre à la carte de leur restaurant” se réjouit Philippe Colonna. Pour l’organisateur du salon et son fils Florent, cette édition printanière 2018 est bien meilleure de 20% par rapport au printemps 2017 dernier : “Les années d’élection présidentielle sont des années timides en terme de fréquentation, analyse Colonna. Mais cette année, nous revenons à +20% de fréquentation, soit 8000 visiteurs de plus”. Cette année, des scouts ont encore été sollicités pour porter les achats des visiteurs jusqu’à leur coffre de voiture, à charge pour les acheteurs de leur verser un “petit quelque chose” en guise de rétribution. Un confort supplémentaire qui signe définitivement la spécificité du Savim.

Téléchargez votre invitation gratuite

6e Savim de printemps 2018 jusquau lundi 26 mars 2018, parc Chanot, hall1. De 10h à 18h ; entrée : 8 euros avec un verre à dégustation offert.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter