En direct du marché

Savim de printemps : le millésime 2018 entre succès et nouveautés

Savim de printempsLe 16e Savim de printemps est annoncé et se déroulera, comme d’habitude, au parc Chanot du 23 au 26 mars prochain. Elevé au rang de phénomène culturel par son promoteur et fondateur, Philippe Colonna, le Savim est devenu un classique du paysage gastronomique français ; il est devenu le premier salon gastronomique de France, chacune de ses sessions attirant plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. “J’assume l’intégralité de la sélection des exposants présents, assure Colonna non sans fierté. Le Savim, c’est la rencontre des producteurs avec les consommateurs. Je ne veux ni revendeurs, ni négociants, je veux que le consommateur fasse part de ses remarques en direct au producteur ou à l’éleveur”. Une volonté qui profite, entre autres avantages, aux visiteurs qui achètent leurs vins aux prix départ cave.

UN JOUR DE PLUS En cette année 2018, le Savim fête ses 30 ans d’existence. Fondé en 1989 à Istres, le Savim a très rapidement connu un vif succès au point de déménager à Marseille. Pour marquer l’événement, le Savim d’automne passera de 4 à 5 jours et débutera le jeudi 15 novembre pour s’achever le 19 novembre 2018. “Nous rajouto,ns un jour de plus, du jeudi au lundi inclus, car nous accueillons trop de monde et souhaitons qu’avec un jour d eplus le public puisse évoluer dans le salon avec un maximum de confort” justifie Colonna. Ultime preuve d’un succès qui ne se dément pas.

Le Savim de printemps, comme ses éditions précédentes, confirmera les équilibres sur lesquels Philippe Colonna veille jalousement : il y aura presqu’autant de stands voués aux vins et spiritueux qu’à l’alimentaire soit 250 en tout. Entre autres nouveautés ce printemps, on ira à la rencontre Charles Trabaud dont les pois chiches et lentilles font la renommée du petit village varois de Rocbaron. Trabaud revendique une production annuelle de quelque 80 tonnes ; déjà présent sur les marchés de Brignoles et des producteurs engagés à Cuers, notre homme débarque à Marseille et mérite le meilleur accueil. “Je recommande aussi les huiles d’olive extra vierges bio de la famille Fausone, ajoute Philippe Colonna. La marque est aussi très réputée pour sa gamme de produits à la truffe blanche d’Alba. C’est Stefania Fausone qui a pris la succession de son papa Giovanni qui a fondé l’entreprise en 1948″.

Autre découverte de ce millésime printanier, les châtaignes bio du Mas de Valmalle : “Mélissa Brun et Nicolas Boutin exploitent les châtaigneraies encerclant le village de Chamborigaud depuis 2013. Le jeune couple travaille en bio des variétés locales comme la figarette, la pellegrine ou la rabairaise, énumère Philippe Colonna. Farines, confitures, marrons au naturel, leur production atteint de 6 à 8 tonnes selon les années et c’est un délice !” Les amateurs de châteauneufs-du-pape seront aussi à la fête avec l’arrivée, pour la première fois du domaine du comte Christophe de Courten : “Une famille exploite cette terre depuis 7 générations, leurs blancs et rouges sont beaux et fins, de très beaux vins”… dit Colonna. Comme s’il fallait encore nous convaincre de l’excellence de la sélection du Savim.

Téléchargez votre invitation gratuite

16e Savim de printemps du vendredi 23 au lundi 26 mars 2018, parc Chanot, hall1. Inscriptions sur place aux cours d’initiation à la dégustation de vin : 3 séances d’une heure par jour (pas de cours le lundi et limitées à 24 personnes) à 13h, 15h et 17h, tarif : 5 euros par personne. De 10h à 20h (et18h le lundi) ; entrée : 8 euros avec un verre à dégustation offert.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster (champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux USA et deux adresses à Paris), ouvre sa première adresse à Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Cannes La plage Hyde Beach du Grand Hôtel de Cannes rouvre ses portes avec une nouvelle carte sudiste signée par Stéphanie Le Quellec. Située sur le boulevard de La Croisette, la plage privée du Hyde Beach Cannes et son ponton au-dessus de la mer proposent de profiter d’une expérience de détente (et de gastronomie) les pieds dans le sable. Stéphanie Le Quellec, qui connaît bien la région pour y avoir exercé pendant près de 8 ans, renoue cet été avec la Méditerranée. Elle a promis de retravailler avec ses producteurs de cœur et leurs merveilleux produits : fromages de chèvre de la région, tomates charnues, poissons de la côte et autres aromates du marché coloré de Forville, que la cuisinière s’attachera à sublimer. Un shot de Riviera dans l’assiette…

Abonnez-vous à notre newsletter