Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

Sequencia, la nouvelle révolution de la Chocolaterie de l'Opéra

chocolaterie de l'opera le Grand PastisOn pensait tout connaître des saveurs du cacao jusqu’à la semaine dernière. En présentant sa toute nouvelle gamme Sequencia, la chocolaterie de l’Opéra à Châteaurenard vient de frapper un grand coup. « Nous avons créé un nouveau procédé de torréfaction révolutionnaire qui révèle toute la richesse aromatique de la fève de cacao » ont annoncé, devant un impressionnant parterre de chocolatiers, pâtissiers, confiseurs et restaurateurs, les dirigeants de la Chocolaterie de l’Opéra. Pour mettre en oeuvre ce nouveau procédé de torréfaction séquentielle, Olivier et Nicolas de Loisy, père et fils, ont doté leur usine d’un outil de production ultra moderne adapté à leurs recherches : « Nous avons étudié pendant plus de 5 ans, les phénomènes se produisant lors de la torréfaction, explique Olivier de Loisy. Nous avons découvert qu’en créant des cycles de torréfaction, nous révélions des arômes jusqu’ici occultés par la torréfaction des fèves de cacao ».

Méthode déposée et protégée 

En résumé, torréfié selon cette méthode dont le processus a été déposé et protégé, le chocolat révèle des parfums très différents de ce que nous avons l’habitude de consommer. Dans le droit fil de cette découverte, la Chocolaterie de l’Opéra vient de mettre sur le marché une gamme baptisée Sequencia composée de deux chocolats :

  • Le Altapaz est un Guatemala à 73% aux notes fortes de cacao très appuyées. Le « fondant beurré » de ce chocolat noir peu sucré laisse place à une note astringente en finale. Ce chocolat velouté, rond et chaleureux, laisse deviner une pointe acide virant sur l’agrume ; remarquable.
  • Le Vibrato, est le fruit d’un assemblage de fèves provenant de Madagascar et du Guatemala. Son nez racé est celui d’un chocolat plus rustique ; ses tanins ont été travaillés et polis. Soyeux en bouche il laisse apparaître des notes fruitées par rétro-olfaction. Lui aussi, il jouit d’une surprenante longueur en bouche.

Ces nouveaux chocolats sont désormais proposés à la vente auprès des professionnels de la chocolaterie-pâtisserie. Les plus curieux pourront se rendre chez le chocolatier Frédéric Hawecker (à Châteaurenard) pour le découvrir décliné en bonbons, gâteaux et tablettes.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.