Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Restaurants en Provence

Set club, un restaurant qui donne envie de se mettre au fitness

le-set-club-marseillePeut-on bien manger dans un club de sport ? Un club de sport peut-il être beau ? Un restaurant a-t-il sa place dans un espace fitness ? A ces trois questions, les deux frères Mathieu et Benjamin ont voulu apporter une réponse positive. Aux commandes du Set Club depuis 12 ans, le duo a pris la suite des parents qui ont fondé le lieu en 1978. Et comme au Set club tout se compte en années, le chef Alain Novella affiche 25 ans au compteur et toujours la même vigueur. Sur la carte, les principaux fournisseurs du restaurant prouvent un souci constant de traçabilité.

C’est entre midi et deux que la philosophie des lieux transpire le mieux, les bleu de travail des ouvriers voisins cohabitant tout sourires avec les costumes gris des employés bancaires et les joues encore rouge de l’effort des sportifs qui viennent faire la pause. De ce joyeux mélange, naît une carte prônant les salades (quinoa à la grecque, multi-vitaminée, thaï au boeuf ou tataki de thon rouge), recommandant les burgers et les viandes (steack sauce roquefort, entrecôtes, rumsteacks…) et les incontournables sucres lents (farfalle, gnocchis, tortellis).
resto-setclubUne carte qui autorise tous les plaisirs, des moins caloriques aux plus savoureux, tout dépend de votre tour de ceinture. C’est Greg qui coache la salle avec son grand sourire, c’est Charly qui amène le dessert. Profs de zumba ou de Pilates, ils animent avec le même sourire le resto. Côté burger, Greg, justement, recommande le set burger où la viande hachée fraîche du jour de Cantini Flandin se pose sur une rouelle de bacon, tomate, fromages et sauces barbecue venant en complément. Demandée saignante, la viande est bien cuite, accompagnée de frites fraîches maison. Suit une jolie tarte au citron meringuée, une suggestion du jour parmi les crumble et autre mi-cuit chocolat que mitonne Salah chaque jour. Un café et l’addition, le tour est joué. Alors faut-il y aller ? Avec un excellent rapport qualité-prix proposant un plat-dessert café à 20-21 euros, le Set relève le défi avec brio. Avec pour seule envie de faire « vite-bien et bon », sans prétention gastronomique, ce qui témoigne de la clairvoyance d’Alain Novella, Mathieu et Benjamin ont réussi là où beaucoup ont échoué…

Le Set, 265, avenue de Mazargues, Marseille 8e arr. ; réservations au 04 91 71 94 71.
Plat du jour 12,80 € ; dessert du jour 6 € ; assiette repas 12, 80 €. Carte 19-23 €.