Magazine

Si tu ne viens pas au sommelier, le sommelier viendra à toi

sommelier resto
Le Marseillais Christophe Carreau, à l’origine du projet, a travaillé 10 ans à l’Epuisette, aux côtés de Guillaume Sourrieu

C’est souvent le même problème : faute de moyens, de nombreux restaurants font de gros efforts sur l’assiette et en arrivent à oublier, voire négliger la carte des vins. Carte raffinée, assiettes soignées et serveurs incapables de conseiller un vin, une couleur, un millésime. Partant de ce constat, les deux frères, Christophe et Philippe Carreau ont créé la société Rubis en novembre dernier. « Mon frère et moi avons voulu démocratiser la sommellerie et permettre de proposer une prestation vin à la hauteur de leur assiette. Un bon conseil vin doit être à la portée de tous les restaurants » affirme Christophe Carreau. « Nous apportons une compétence sommelière à des restaurants qui n’en ont pas les moyens, poursuit le sommelier qui fêtera ses 41 ans en février prochain. Nous accompagnons les restaurants pendant un an, on forme le personnel sur place pour servir le bon vin au bon client sur le bon plat ».

Service vin amélioré, chiffre d’affaires augmenté
Au-delà de l’ingénieuse idée, renforcer la prestation vin a un impact non négligeable sur le chiffre d’affaires d’un restaurant : « La vente de liquide permet de dynamiser l’activité d’un restaurant, poursuit Carreau. Nos études de marché montrent qu’on peut augmenter de 20 à 40% le chiffre d’affaires de la part liquide » affirme l’entrepreneur.

Diplômé de Suze-la Rousse, Carteau a appris le métier chez Senderens au Lucas-Carton en 1996-97, puis il a parcouru le monde, de Londres au Canada en passant par les Caraïbes. Ancien chef sommelier puis directeur de salle de l’Epuisette pendant 10 ans, ce jeune quadra a décidé de s’associer avec son frère Philippe. A ce dernier, l’ingénierie de la formation et l’accompagnement gestion, Christophe se consacrant, lui, à la formation.

Pour l’heure, un bistrot et une brasserie à Aix ont fait appel aux services de la société Rubis : « Mais nous sommes très surpris par le très bon accueil que nous réservent les restaurants, les patrons comprennent très vite où est leur intérêt ». Et l’intérêt mène le monde…

4 Comments

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • salut l’ami ! Vous comprendrez aisément que les clients de nos amis sommeliers n’ont pas forcément envie qu’on les cite sans leur demander leur autorisation. Je vous invite à leur passer un coup de fil, ils sont très sympas et compétents. Vous serez ravi de les connaître…

      • Bonsoir alors les vins sont excellents très bons, j’espère avoir les adresses pour les goûter à aix ou à marseille

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.