Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
En direct du marché

Le sorbet au cristal Liminana, une vague de fraîcheur déferle sur Marseille

boite cristal anis orgeatAnis-orgeat et anis : les deux sorbets inspirés par la fameuse marque des Cristal Liminana seront présentés aux Marseillais le 1er juin prochain. L’idée est née dans les souvenirs de Karine Aprile-Morisse qui cultivait la nostalgie des yétis à l’orgeat et à l’anis qu’elle dévorait, enfant, tous les étés.
La fondatrice du Kabanon à boulettes, un food truck sur le thème des boulettes confie : « J’ai voulu innover et proposer un pur produit made in Marseille. Les choses sont allées plutôt vite, il était pour moi évident de choisir la mythique anisette Cristal Anis ». Immédiatement, Maristella Vasserot, dirigeante de Cristal Limiñana, a compris tout l’intérêt que cette collaboration pouvait susciter pour sa marque : « Notre famille fabrique le Cristal depuis 1884, c’était pour nous l’occasion de nous diversifier et de conquérir de nouveaux publics ». Approché par les deux jeunes femmes, le glacier marseillais Jérôme Cellier s’est joint à l’aventure pour élaborer la recette de ces deux délicieux sorbets.
D’une texture onctueuse, ces deux sorbets font merveille de l’apéritif au dessert. On peut les imaginer sous forme de quenelle en accompagnement d’une salade estivale (menthe-concombre) ou comme un simple dessert. A déguster par temps chaud voire caniculaire, ils apportent fraîcheur et surprise aux repas les plus méditerranéens. Marseille avait sa glace à la navette inventée à la place de Lenche au Glacier du Roi, elle s’enrichit cette année d’un sorbet au Cristal à découvrir absolument.

10 euros le pot d’un demi litre ; en vente chez Cristal Limiñana, boutique d’usine 99-101 bd Jeanne d’Arc (5e arr.) ; le kabanon à Boulettes (kabanonaboulettes@gmail.com) et les Glaciers marseillais, 138, av Pierre Mendès France (8e arr).

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.