Mes recettes

Tarte à la courgette verte, caillé et menthe fraîche

recettewitz1Votre marché pour 6 personnes :    1 cercle de 20 cm de diamètre et 1,5 cm de haut ; 5 grosses courgettes vertes ; 3 courgettes violons ou de Nice ; 2 tomates ; 3 cébettes ; 150 g de caillé doux ; 1 oeuf ; sel et poivre du moulin ; huile d’olive et une branche de menthe.

On y va : Laver tous les légumes. Eplucher les grosses courgettes vertes pour récupérer de grosses lanières sur la longueur de la courgette. Les blanchir et les disposer dans un cercle à tarte, en forme de rosace avec le coté vert de la courgette à l’extérieur. Hacher les trois autres courgettes violons ou de Nice au couteau puis les faire revenir avec les cébettes dans un peu d’huile d’olive entre 5 à 8 minutes.  Saler, poivrer, réserver. Enlever la peau des tomates et les couper en fines tranches. Saler et huiler légèrement. Mélanger les 150g de caillé doux avec un œuf, saler et poivrer. Ciseler le brin de menthe et l’ajouter à ce mélange. Dresser la moitié du hachis de courgettes au fond du cercle, sur les lanières de    courgettes déjà apposées.  Etaler les tranches de tomates dans le fond, faire des couches successives de caillé puis de tomates et enfin masquer avec le reste du hachis de courgettes. Fermer la tarte avec le restant des lanières. Cuire celle-ci au four à 160°C environ 35 minutes. Cette tarte végétale se déguste tiède ou froide.

Hostellerie de l’Abbaye de La Celle, 10, place du Général de Gaulle, La Celle-en-Provence ; infos au 04 98 05 14 14.
Photos David Bordes
Photos David Bordes

On doit cette recette à Benoit Witz qui a débuté aux côtés d’Alain Ducasse dans les cuisines du restaurant Le Louis XV à Monaco en 1987. Il fut le chef de la Bastide de Moustiers dans les Alpes de Haute-Provence pour laquelle il a décroché une étoile au Michelin. Chef étoilé à l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle depuis 1999, il interprète une cuisine provençale identitaire : « le produit brut, le savoir-faire du cuisinier et un certain sentiment de l’homme » dit-il. 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)