Mes recettes

Tarte au citron meringuée en coquille d’oeuf

Tarte au citron meringuéePréparation : 1h10 / Repos : 1h / Cuisson : 10 min.

Votre marché pour 6-8 personnes : 4 gros oeufs bio ; 3 citrons jaunes non traités ; 350 g de sucre en poudre ; 100 g de beurre doux ; 8 sablés bretons ; 1 pincée de sel ; 1 citron vert non traité.

On y va : commencez par réaliser la crème au citron en lavant les citrons jaunes, en prélevant leurs zestes puis pressez-les. Ajoutez les zestes et 200 g de sucre en poudre puis mélangez. Cassez les oeufs bio à l’aide d’un toqueur à oeufs et conservez bien les coquilles. Versez les jaunes dans la préparation précédente et conservez deux blancs dans un second récipient. Battez le mélange au citron et versez dans une casserole. Laissez cuire à feu doux, tout en continuant de fouetter. Une fois la crème épaissie, éteignez le feu et laissez la préparation refroidir légèrement. Découpez le beurre en morceaux, ajoutez-le au mélange et incorporez-le bien. Filmez le plat et placez-le au réfrigérateur. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel et ajoutez progressivement le reste de sucre en poudre. Lavez les coquilles d’oeufs puis séchez-les soigneusement, ils serviront à la présentation de votre tarte au citron meringuée.
Brisez les sablés bretons et déposez-en une petite quantité au fond de chaque coquille. Versez ensuite la crème au citron aux trois quarts dans les coquilles. Enfin, versez une belle quantité de meringue au dessus de chaque oeuf. Colorez légèrement la meringue à l’aide d’un petit chalumeau de cuisine et terminez votre préparation en zestant un petit peu de citron vert au dessus de chaque oeuf. Votre tarte au citron new style est prête !

Bon à savoir : comme toujours, préférez les oeufs bio. Les poules élevées en liberté et nourries sainement produisent des oeufs forcément de meilleure qualité ; pensez à la maltraitance animale et soutenez les actions visant au bien-être des animaux.

Bonus : le temps de Pâques approche, pensez à vos plats de fête.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter