Mes recettes

Une tarte sablée de mûres au Saint-Agur façon Pierre Gagnaire

Préparation : 2 h + 2h / Cuisson : 20-25 min

Votre marché pour 4 personnes : 250 g de farine ; 125 g de beurre ; 100 g de sucre glace ; 1 jaune d’oeuf et 50 g d’eau ; 60 g de fromage bleu type Saint-Agur ; 1 kg de mûres ; 500 g de sucre en poudre ; 100 g de blanc d’oeuf ; 30 g de miel toutes fleurs ; 30 ml de crème de mûre.

Tarte aux mûres et saint-Agur

  1. On y va : on commence par la pâte en mettant dans la cuve d’un mélangeur le beurre, la farine et le sucre. Equiper l’appareil d’un fouet plat pour sabler l’ensemble. Mélanger soigneusement l’eau et le jaune d’œuf, verser sur la farine. Stopper le pétrissage dès que la pâte est homogène. La débarrasser dans un saladier, filmer d’un film alimentaire et laisser reposer au réfrigérateur 2 heures. Sur une surface lisse et propre, étaler de la pâte à 2 mm d’épaisseur, la déposer dans un moule ou un cercle à tarte, couper l’excédent de pâte. Garnir l’intérieur de plombs de cuisson, enfourner à 150°C (th.5) de 20 à 25 minutes pour obtenir un fond de tarte “cuit à blanc”. Retirer les plombs à la sortie du four, laisser refroidir le fond sur une grille pâtisserie.
  2. Le coulis de mûres : cuire 700 g de mûres avec 250 g de sucre semoule jusqu’à obtenir un coulis un peu épais qui ne coulera pas à froid. Passer le coulis au chinois en écrasant au maximum les fruits cuits. Laisser refroidir.
  3. Mûres cristallisées : casser les blancs d’oeufs au fouet pour les liquéfier. Rouler le restant des mûres dans ces blancs, les égoutter et les rouler dans le sucre semoule. Les faire sécher à température ambiante sur du papier sulfurisé.
  4. Mélanger enfin le miel et le Saint-Agur, ajouter la crème de cassis. Débarrasser en poche pâtisserie munie d’une douille unie fine.
  5. Juste au moment de servir : couvrir le fond de la tarte d’une couche épaisse de coulis de mûres bien froid. Répartir les mûres cristallisées dessus, Terminer la tarte en dressant des points de fromage bleu entre les mûres cristallisées.

Bonus : Pierre Gagnaire, un livre à dévorer, lire ici

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter