Art de vivre

Le Tattoo bar entre une bruschetta et un verre de côtes-de-Provence

Tattoo barIl y avait ici un garage dans un état déplorable, « sans sol ni plafond » comme se plaît à le souligner Anthony Capaldi. Il aura fallu quelque 4 mois de travaux pour transformer ce lieu en Tattoo bar. Inauguré lundi 6 février dernier, le concept voulu par Anthony et Estelle Capaldi conduit le gastronome sur les chemins du piercing et du body suit (le corps couvert de tatouages). « Nous sommes originaires de Lyon et Paris. On s’est installés à Marseille il y a dix ans », raconte Anthony. Semblant avoir fait le tour de leur vie de restaurateurs à Albertville, en Savoie, le jeune couple s’est découvert une passion pour le tatouage et le piercing : « Ce salon, c’est notre bébé, on a donné vie à une double passion » reconnaissent-ils.
Amateur depuis toujours de gastronomie, le couple ne voulait plus « s’enfermer dans les horaires et le rythme fou de la restauration ». Aimant « les amis et le bon vin », l’idée d’associer des préparation simples, types bruschetta, salades, plateaux de charcuteries avec quelques cuvées des côtes-de-Provence s’est vite imposée.
Sur les étagères, un panettone, une trancheuse « pour garantir la fraîcheur » des jambons de Parme, de la coppa et du jambon de Bayonne, du parmesan et quelques fromages suffisent à caler les appétits. Pendant qu’Omar l’italien de Venise et Coralie la marseillaise tatouent leurs clients, au comptoir, on aligne les valeurs sûres en trois couleurs : Mas de la Dame (AOC baux-de-Provence), Salettes (AOC bandol), Jaboulet-Vercherre (AOC pommard en Bourgogne) et Grillo Luma (Sicile)… « Nous avons une quarantaine de flacons, c’est moi qui les ai tous sélectionnés » assure Anthony Capaldi. Lorsqu’arrive l’heure du déjeuner ou de l’apéro, la salade de chèvre chaud le dispute à la salade de roquette-jambon de Parme et parmesan sur un air de Montepulciano. En pleine mue, le tatouage épouse les codes de la gentrification sur le mode chesterfield, avec croissants et expresso au petit-déjeuner à la bruschetta vespérale. An atypical wedding isn’t it ?

Tattoo bar, 62, rue Breteuil, Marseille 6e arr. Infos au 04 96 10 38 59.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.